Quelle est la place de la Fintech française ?

Quelle est la place de la Fintech française ?

Les start-up de l’Hexagone sont en plein développement. Elles s’ouvrent à l’international et proposent de nouvelles solutions pour les usagers.

Viser l’ouverture à l’international

La Fintech tricolore est en plein boom. En effet, les acteurs de la Technologie Financière sont nombreux en France. Ainsi, on observe un nombre croissant depuis quelques années. Ces jeunes pousses profitent de l’essor du numérique et de la digitalisation des échanges pour proposer des nouveaux services au client bancaire et aux consommateurs.

Ainsi, les Français ont accès à des applications qui facilitent la gestion de leur budget au quotidien. Les fintechs se font également remarquées sur les services de transactions entre particuliers (remboursement) et de financement participatif.

Bien qu’étant établies en France, ces start-up se positionnent sur un marché qui dépasse les frontières de l’Hexagone. D’une part, elles profitent d’une réglementation communautaire pour s’ouvrir au marché européen sans, d’autre part, tourner le dos à la finance mondiale.

Les superviseurs accompagnent les jeunes pousses

Au regard du classement KPMG (cabinet d’audit et conseil) de l’année dernière, cette ambition des jeunes pousses françaises leur réussi plutôt car elles réussissent à positionner 6 d’entre elles dans le top 100 mondial.

Devant ce succès grandissant, la France s’est lancée dans l’accompagnement des fintechs aux travers de ses institutions. Ainsi, l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) et l’AMF (Autorité des marchés financiers) ont lancé, il y a deux ans, le Forum fintech. Les gendarmes de l’autorité bancaire et de la Bourse délivrent ainsi de précieux conseils afin de contribuer au développement des jeunes sociétés. Cet accompagnement des superviseurs rassure et facilite leurs parcours.

Car si toutes ne visent pas à décrocher un agrément bancaire, leurs activités dans les services de paiements ou d’agrégation de comptes nécessitent d’être toujours au fait des dernières réglementations en vigueur et d’anticiper les futures évolutions législatives.


Dernières actualités Fintech
Les banques multiplient les incubateurs de fintech Les banques multiplient les incubateurs de fintech 04/02/2019 - Pour ne pas rater l’innovation qui plaira aux clients, les banques investissent...
Open banking : dernière ligne droite avant la DSP2 Open banking : dernière ligne droite avant la DSP2 30/01/2019 - Les banques ont jusqu’au mois de septembre pour mettre en place leur accès aux...
Les Fintech ont levé 365 millions d’euros en 2018 Les Fintech ont levé 365 millions d’euros en 2018 19/01/2019 - Les investisseurs continuent de faire confiance aux nouveaux acteurs de la technologie...
185 millions d’euros pour le crowdfunding immobilier en 2018 185 millions d’euros pour le crowdfunding immobilier en 2018 18/01/2019 - Les sites de prêts pour des projets immobiliers - crowdlending - ont encore fait...
Crowdfunding : prudence avant d’investir sur les plateformes Crowdfunding : prudence avant d’investir sur les plateformes 01/12/2018 - Le crowdfunding a le vent en poupe. Notamment avec l’innovation financière qui...