Quand les banques proposent d’allonger la durée du crédit pour pouvoir acheter

En règle générale, plus la durée du contrat est courte, moins le financement coûte cher. Il s’agit de la formule économique.

Face à la baisse du pouvoir d’achat immobilier des Français, notamment des primo-accédants, de plus en plus de banques proposent des crédits plus longs pour pouvoir acheter. Est-ce une bonne solution ?

Crédit immobilier : faut-il opter pour un contrat long ?

Après une année 2016 exceptionnelle, l’embellie du marché du crédit immobilier s’est poursuivie au premier trimestre 2017, avec une hausse de la production. Le deuxième trimestre a aussi été bon, malgré une légère remontée des taux d’intérêt provoquant une certaine inquiétude chez les acheteurs, notamment les primo-accédants.

Par ailleurs, ce mouvement haussier des taux qui s’est vite tassé laissant place à une stabilité et la hausse des prix de l’immobilier ont véritablement impacté le pouvoir d’achat des acheteurs, notamment ceux en quête de leur résidence principale. Un contexte qui a permis à de nombreux établissements bancaires de proposer des crédits immobiliers afin d’adoucir l’envolée des prix du mètre carré.

Cependant, faut-il rallonger la durée de son crédit à l’habitat afin de ne pas renoncer à son projet d’acquisition immobilière ? En d’autres termes, faut-il rembourser son emprunt sur 15 ans ou 30 ans ? A savoir que la durée de remboursement idéale d’un prêt immobilier n’existe pas.

En fait, chaque projet est particulier et la décision du futur emprunteur doit dépendre de plusieurs paramètres tels que : le montant du projet, sa capacité d’endettement, son apport personnel..., mais aussi des intérêts qu’il souhaite payer.

Crédit longue durée : une solution adaptée aux primo-accédants

En règle générale, plus la durée du contrat est courte, moins le financement coûte cher. Il s’agit de la formule économique, mais qui peut empêcher de réaliser son projet, puisque les mensualités sont plus élevées  et le futur emprunteur peut risquer de dépasser les 33 % de ses revenus nets.

En revanche, plus la durée du contrat est longue, plus les échéances baissent et/ou le capital emprunté est important. C’est la formule la plus coûteuse avec des intérêts qui peuvent atteindre des sommets.

Un bon crédit immobilier est un emprunt avec des mensualités adaptées à la situation financière, professionnelle et sociale de l’emprunteur et ce quelle que soit la durée du contrat. Ainsi, le capital emprunté et coût global du projet doivent être en fonction de ses objectifs et de sa capacité réelle de remboursement.

Par ailleurs, en optant pour une durée de contrat longue, il est possible d’emprunter davantage à mensualité constante et/ou de prétendre à capital plus conséquent. Une formule principalement proposée à ceux en quête de leur première acquisition immobilière, notamment les primo-accédants.

Allonger la durée du prêt peut offrir d’autres avantages comme : baisser les échéances à capital emprunté équivalent (une alternative souvent proposée aux emprunteurs aux revenus modestes et aux investisseurs), améliorer la capacité d’emprunt du demandeur.


Dernières actualités Rachat de crédit
Rachat de crédit immobilier : les taux sont bas en ce début d’année 2019 Rachat de crédit immobilier : les taux sont bas en ce début d’année 2019 09/01/2019 - Comme anticipé par les grands réseaux d’intermédiaire bancaire, les établissements...
Crédit immobilier : les taux d’usure pourraient exclure certains emprunteurs du marché Crédit immobilier : les taux d’usure pourraient exclure certains emprunteurs du marché 13/12/2018 - Fixés trimestriellement par la Banque de France, les taux d’usure, de plus en...
Rachat de crédit pour couple marié ou pacsé Rachat de crédit pour couple marié ou pacsé 16/11/2018 - Le regroupement de crédits pour un couple est une situation bien connue par les...
Remontée des taux : faut-il se dépêcher de faire un rachat de crédit immobilier ? Remontée des taux : faut-il se dépêcher de faire un rachat de crédit immobilier ? 15/11/2018 - Les taux d’intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers sont en...
Production de prêt à l’habitat : la part des rachats de crédit immobilier atteint 14,9... Production de prêt à l’habitat : la part des rachats de crédit immobilier atteint 14,9 % 05/11/2018 - Selon les récents chiffres publiés par la Banque de France, la part des renégociations...