Le prêt à la consommation commence à marquer le pas

Le prêt à la consommation commence à marquer le pas

Selon l’Association Française des Sociétés Financières (ASF), l’activité des prêts à la consommation commence à marquer le pas. Elle a stagné au mois d’avril.

Le crédit auto a toujours du succès

Selon l’Association des Sociétés Financières (ASF), le financement de voitures neuves (crédit auto classique et la location avec option d’achat) a enregistré une hausse de près de 5 % en avril 2017 par rapport à avril 2016. Au total, ce financement a représenté 721 millions d’euros en avril 2017.

Pour le financement de voitures d’occasion, les financements affectés ont toutefois fait l’état d’une hausse de 3,7 % en avril 2017 par rapport au même mois de l’année de dernière. Sa production s’élève à 288 millions d’euros.

Par ailleurs, malgré ces statistiques, la tendance sur les crédits affectés pour l’achat d’automobiles est assez disparate selon la nature du prêt à la consommation. Dans les détails, les financements affectés à l’achat d’un véhicule neuf ont reculé de 21 % sur un an à 190 millions d’euros. En revanche, la location avec option d’achat (LOA) poursuit sa progression avec une hausse de 18,8 % en variation annuelle à 530 millions d’euros.

De ce fait, force est de constater que l’activité du crédit auto est principalement favorisée par les opérations de la location avec option d’achat (LOA). A savoir que les prêts automobiles affectés et les LOA n’évoluent pas au même rythme.

Les autres crédits à la consommation baissent

Les statistiques publiées par l’ASF montrent que les opérations de location avec option d’achat séduisent de plus en plus les emprunteurs, car elles sont jugées plus flexibles et plus accessibles. Leurs conditions de souscriptions sont aussi facilitées par la rude concurrence que se livrent les banques et les concessionnaires automobiles.

Par ailleurs, ces chiffres montrent aussi les financements liés aux prêts classiques tels que le crédit affecté et le crédit renouvelable, qui sont en baisse de 3,7 % en avril 2017 par rapport au mois d’avril 2016. Toutefois, sur les 4 premiers mois de l’année, les chiffres montrent une légère progression de 1,1 % en avril en glissement annuel. Concernant les seuls prêts renouvelables, les chiffrent font état d’une baisse de 4,1 %.

De son côté, la production des crédits personnels présentent aussi un recul de 2 %, mais avec une production annuelle qui atteint un milliards d’euros. Les financements affectés aux achats de biens d’équipement ont également baissé de près de 4 % avec une production annuelle de 288 millions d’euros.


Dernières actualités Consommation
55% des salariés du privé insatisfaits de leur revenu 55% des salariés du privé insatisfaits de leur revenu 24/04/2019 - Une majorité des employés français sont insatisfaits de leur salaire et ont besoin...
Maison : les Français privilégient les travaux de nécessité Maison : les Français privilégient les travaux de nécessité 18/04/2019 - Pour limiter les dépenses énergétiques, les Français améliorent leur isolation....
Le crédit auto dépassé par la LOA pour financer une voiture neuve Le crédit auto dépassé par la LOA pour financer une voiture neuve 16/04/2019 - La location avec option d’achat continue de faire des émules. Au moment d’acheter...
Le budget auto des Français a flambé en 2018 Le budget auto des Français a flambé en 2018 04/04/2019 - L’année 2018 n’a pas été conciliante avec le budget auto des ménages, bien...
Budget : ce qui change au 1er avril Budget : ce qui change au 1er avril 01/04/2019 - Les tarifs de l’énergie et de certaines prestations évoluent ce 1er avril 2019....