Le prêt à la conso en recul depuis décembre 2018

Le prêt à la conso en recul depuis décembre 2018

Le crédit à la consommation a vu sa production baisser depuis la fin d’année 2018. Les spécialistes du secteur s’attendent à un rebond pour le mois de février 2019.

Le prêt conso, un réflexe pour les consommateurs

Alors que les hommes et les femmes politiques n’ont que la croissance à la bouche, celle-ci se traduit par une activité de l’économie. En France, et dans les autres pays du monde, l’économie nationale est principalement stimulée par la consommation. De manière globale, l’achat de biens de première nécessité s’effectue à l’aide des revenus  issus du travail ou d’une pension de retraite. Mais dès lors qu’il s’agit d’achats plus importants, la facture peut rapidement s’élever à plusieurs centaines d’euros.

Ce genre d’achat ne répond pas nécessairement à une envie, comme cela peut être pour améliorer son confort avec du matériel high-tech. Il arrive qu’un appareil électroménager tombe en panne sans signe avant-coureur par exemple un chauffe-eau ou un lave-linge qui rend l’âme. Dans ce cas, le remplacement de l’appareil devient une nécessité. Mais débourser une somme considérable sans creuser son budget mensuel n’est pas offert à toutes les bourses. Le recours au crédit à la consommation apparait donc comme une solution de financement.

Un ralentissement de la production des emprunts à la consommation fin 2018

Cette opération est facile à mettre en place puisque son montage peut se réaliser dans les grandes surfaces. Généralement ces dernières ont des partenariats avec établissements bancaires. Le prêt à la consommation permet de financer rapidement un bien. S’il est pratique, le taux fixe ou variable reste assez élevé au regard des taux pratiqués actuellement pour un prêt immobilier. Pourtant, au regard des chiffres de l’activité du crédit à la consommation, le début de l’année 2019 affiche un ralentissement sur ce secteur. Au cours du mois de janvier, la production de prêt conso reculait de 0,2 %. Ce phénomène de recul avait déjà été entamé en fin d’année 2018, puisqu’au mois de décembre, les chiffres affichaient une importante baisse de 4,6 %.

Cela signifie-t-il que le crédit conso n’a plus la côte ? La messe n’est pas dite, néanmoins il faut noter que le prêt personnel fait plonger les statistiques du crédit à la consommation. En effet, ce type de financement qui permet de disposer librement des capitaux a vu sa productivité fondre de presque 4 % durant l’année dernière. Mais les professionnels se veulent rassurant. Selon eux, le mois de février 2019 devrait être annonciateur d’un rebond. Ils comptent sur LOA automobile, une autre forme de crédit à la consommation, pour booster de nouveau le prêt conso cette année.


Dernières actualités Consommation
Budget : ce qui change en décembre 2019 Budget : ce qui change en décembre 2019 03/12/2019 - La fin d’année est annonciatrice de hausse en ce qui concerne les tarifs réglementés...
Black Friday immobilier : faut-il céder à la fièvre acheteuse ? Black Friday immobilier : faut-il céder à la fièvre acheteuse ? 29/11/2019 - Des promoteurs et des agents immobiliers annoncent des offres promotionnelles notamment...
Les dépôts de dossier de surendettement sont en recul en 2019 Les dépôts de dossier de surendettement sont en recul en 2019 21/11/2019 - Le surendettement semble se réduire en France pour la 7ème année consécutive,...
Impôts, immo, pouvoir d’achat … ce qui change au 1er novembre Impôts, immo, pouvoir d’achat … ce qui change au 1er novembre 31/10/2019 - Retour sur tous les éléments qui changent en novembre pour la population et son...
Consommation : ce qui change ce 1er octobre Consommation : ce qui change ce 1er octobre 01/10/2019 - Découvrez ce qui change à partir du 1er octobre 2019 en matière d’énergie et...