Premier bilan pour le pôle Fintech de l’ACPR

Premier bilan pour le pôle Fintech de l’ACPR

Un an après son lancement, le pôle dédié aux start-up de la technologie financière dresse un bilan positif. 133 fintech ont pris contact avec le gendarme des opérations bancaires.

Les Fintech s’ancrent dans les marchés de services bancaires

Les Fintech, ou sociétés innovantes de la technologie financière, ont trouvé leur place dans le paysage financier hexagonal. D’abord perçues d’un œil méfiant de la part des acteurs classiques de la banque, les Fintech ont vite su se rendre indispensables. Pour rappel, ces start-up se positionnent sur les nouveaux marchés des services bancaires et de paiements. Les groupes bancaires traditionnels ont saisi l’intérêt de collaborer voire d’entrer au capital des fintech. L’idée est d’avoir dans son giron le service qui saura se démocratiser à l’ensemble des usagers bancaires connectés.

Les jeunes pousses de la finance ont demandé aux autorités un statut juridique plus souple pour expérimenter leurs services, une requête qui n’a pu aboutir. Pourtant, en ouvrant une section dédiée aux fintech, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) leur confère une certaine reconnaissance.

Les Assurtech et les Regtech, de nouvelles sociétés innovantes.

Lancé l’année dernière par le gendarme de la banque, le pôle Fintech Innovation fête donc sa première bougie et a vu 133 sociétés venir prendre conseil notamment en matière de réglementation. Si 24 % d’entre elles ont déjà un statut régulé par l’autorité de contrôle, 18 % sont en attente de leur agrément. D’autres sont venues consulter les experts afin d’avancer dans leur étude de projet.

En majorité, les start-up de la technologie financière se lancent dans des services de paiement et de monnaie électronique (42 %). Les plateformes de crowdfunding ou financement participatif représentent 20 % des acteurs. Les services relatifs aux technologies de l’assurance, ou Assurtech, commencent également à se faire une place. Sur les 133 jeunes pousses reçues par l’ACPR, 9 d’entre elles étaient des assurtech contre 97 fintech. Enfin les Regteh ou sociétés d’accompagnement dans la conformité règlementaire des fintech pèsent pour 9 % des acteurs.


Dernières actualités Fintech
Une compagnie de voiture avec chauffeur lance sa carte de crédit Une compagnie de voiture avec chauffeur lance sa carte de crédit 29/10/2017 - Une société de VTC propose désormais une carte bancaire à ses usagers. Son utilisation...
Les fintechs ont-elles atteint leurs limites ? Les fintechs ont-elles atteint leurs limites ? 21/10/2017 - Le nombre de créations de jeunes pousses de la finance a considérablement baissé...
Les Fintechs et le marché du crédit : l’union fait la force Les Fintechs et le marché du crédit : l’union fait la force 14/10/2017 - A l’occasion du Lendit Europe, les fintech œuvrant dans le secteur du crédit...
La DSP2, c’est quoi ? La DSP2, c’est quoi ? 11/10/2017 - La deuxième directive européenne sur les services de paiements (DSP2) doit entrer...
Statut des Fintech dans l’Europe : ça avance Statut des Fintech dans l’Europe : ça avance 10/10/2017 - Lors du dernier Ecofin rassemblant 28 ministres des Finances, la place et le statut...