Le pouvoir d’achat immobilier en recul

Le pouvoir d’achat immobilier en recul

Les prix en hausse et les taux d’intérêt en augmentation ont pour conséquence de diminuer le pouvoir d’achat immobilier des Français. Certains d’entre eux devront même réviser leur projet d’acquisition.

L’immobilier bondit dans les principales villes

A l’instar des taux d’intérêt des crédits immobiliers, les prix du marché sont eux aussi en hausse. Cependant, cette augmentation ne se répercute pas de la même manière sur le porte-monnaie des Français. En effet, bien que les taux d’intérêt affichent une hausse continue depuis la fin de l’année 2016, celle-ci reste contenue et sa progression semble même ralentir.

Par contre, le prix du mètre carré immobilier connait, lui, une hausse à proprement parler depuis 12 mois. Si depuis 2008, les emprunteurs de l’Hexagone ont vu leur pouvoir d’achat immobilier augmenter de près de 30 %, la tendance actuelle semble s’inverser. La hausse des prix de l’immobilier n’est pas ressentie de la même manière dans les toutes les localités françaises. Paris et Strasbourg sont les villes les plus touchées par cette hausse. Dans la Ville Lumière, les experts du marché calculent une progression de 9,2 % par rapport au début d’année 2017. Quant à la capitale du Grand-Est, elle a vu ses prix augmenter de 5,6 % en moyenne.

Augmenter ses mensualités pour décrocher le bien coup de coeur

La conjugaison de l’augmentation des prix et de celle des taux d’intérêt impacte donc le pouvoir d’achat immobilier des Français. Cette donnée est calculée en fonction du nombre de mètre carré qu’il est possible d’acquérir avec un capital emprunté et une mensualité.

Malgré les taux bas ; 1,56 % en moyenne en mai 2017 ; la hausse des prix pourrait vite exclure certains profils du marché notamment les primo-accédants. Car face à des mètres carrés de plus en plus chers, les emprunteurs n’hésitent pas à augmenter leur mensualité pour acquérir le bien désiré. Cependant tout le monde n’est pas en mesure d’accentuer son taux d’endettement. Les primo-accédants pourraient donc faire l’impasse sur des biens qui étaient encore accessibles il y a quelques mois.


Dernières actualités Immobilier
Immobilier : la hausse des prix est toujours d’actualité Immobilier : la hausse des prix est toujours d’actualité 24/09/2017 - Si l’ensemble des spécialistes estiment que les tous les voyants du marché immobilier...
Crédit immobilier : le Haut Conseil de Stabilité Financière vigilant Crédit immobilier : le Haut Conseil de Stabilité Financière vigilant 19/09/2017 - Les conditions d’octroi favorables aux emprunteurs ainsi que les taux d’intérêt...
Immobilier : acheter seul ou à deux ? Immobilier : acheter seul ou à deux ? 16/09/2017 - Si investir dans la pierre a pris tout son sens pour les Français depuis que les...
Pouvoir d’achat immobilier : on fait le point Pouvoir d’achat immobilier : on fait le point 13/09/2017 - Le pouvoir d’achat immobilier n’évolue pas de la même manière entre tous les...
Crédit immobilier : les taux remontent légèrement Crédit immobilier : les taux remontent légèrement 10/09/2017 - Après plusieurs mois de baisse et de stabilité, les taux d’intérêts des crédits...