Peut-on changer de banque avec un prêt immobilier en cours ?

Prêt immobilier

Depuis le 6 février 2017, la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques permet de changer de banque plus facilement et plus rapidement. Cependant, qu’en est-il avec un prêt immobilier en cours ?

Changer de banque avec un prêt immobilier en cours : c’est possible

Changer d’établissement bancaire en ouvrant un nouveau compte dans une autre banque est devenu pratique, moins couteux et beaucoup moins contraignant pour les usagers des banques depuis le 6 février 2017, grâce à l’entrée en vigueur de la loi pour croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, baptisée la loi Macron. Pour rappel, avec le mandat de mobilité, les établissements bancaires sont désormais contrains de proposer un service gratuit qui permet de procéder aux formalités de transfert des prélèvements automatiques et des versements sur un autre compte courant si le client le demande.

Cependant, selon certaines études, les clients sont de plus en plus réticents à changer de banque, surtout lorsqu’ils ont un ou plusieurs crédits immobiliers en cours. Pourtant, même avec un prêt à l’habitat en cours de remboursement, il est possible de changer de banque et de domicilier ses revenus dans son nouvel établissement bancaire. En fait, même si certaines clauses du contrat de prêt immobilier imposent à l’emprunteur de domicilier ses revenus auprès de la banque prêteuse pendant toute la durée du contrat, il faut savoir que ces clauses sont considérées comme abusives depuis plusieurs années.

Changer de banque : une occasion de faire un rachat de crédit

S’il est possible de changer d’établissement bancaire même avec un crédit immobilier en cours, cela peut aussi être l’occasion de faire racheter son prêt immobilier par son nouvel établissement bancaire ou via un intermédiaire bancaire à des conditions plus attractives. Pour rappel, le rachat de crédit immobilier consiste à substituer un financement à l’habitat par un nouvel emprunt immobilier afin de profiter des conditions de remboursement plus avantageuses. Cela implique forcément de rembourser par anticipation le capital restant dû de son prêt à l’habitat en cours auprès de sa banque initiale.

A savoir que dans la conjoncture actuelle, faire un rachat de crédit peut représenter un intérêt pour l’usager de banque. Cela lui permet de prétendre aux taux actuels pratiqués par les banques, de baisser considérablement le montant de ses échéances, de réorganiser la gestion de ses finances ou encore pouvoir financer un nouveau projet « affecté » sans impacter son taux d’endettement ou sa capacité de remboursement.


Dernières actualités Banque
Quand les banques font évoluer leurs modèles économiques Quand les banques font évoluer leurs modèles économiques 13/12/2017 - Face à la baisse historique des taux d’intérêt des crédits immobiliers, considérés comme l’une de leurs principales...
Banque : le comité de Bâle parvient à trouver un compromis Banque : le comité de Bâle parvient à trouver un compromis 11/12/2017 - Après deux ans de confrontation, le comité de Bâle qui regroupe les représentants de banques centrales et les régulateurs,...
La FBF plaide pour un nouveau produit de placement de long terme La FBF plaide pour un nouveau produit de placement de long terme 07/12/2017 - A l’heure où le plan épargne logement (PEL) a perdu en attractivité dans le cadre de la nouvelle réforme fiscale, les...
Les chatbots se répandent sur le marché bancaire Les chatbots se répandent sur le marché bancaire 06/12/2017 - Les assistants virtuels en ligne sont de plus en plus présents auprès des clients bancaires. Cette forme d’intelligence...
Fermeture unilatérale d’un compte en banque, que faire ? Fermeture unilatérale d’un compte en banque, que faire ? 28/11/2017 - Une banque peut décider de clôturer un compte sans motiver sa décision. Cependant elle doit respecter un préavis de 30...