Ouvrir un compte bancaire dans un photomaton

Ouvrir un compte bancaire dans un photomaton

Dans un avenir proche, les cabines de photographies pourraient bien servir d’espace bancaire. Grâce au numérique et la visioconférence, un client pourra ouvrir un compte en banque en toute simplicité.

Des services bancaires accessibles

A l’heure où le tout numérique est présent dans le quotidien des Français, que ce soit pour se divertir ou à titre d’exercice professionnel, il n’en reste pas moins que pour certaines tâches, les technologies « anciennes » ont toujours cours. Par exemple, pour les démarches administratives et en particulier pour les demandes de papiers officiels qui nécessitent de trouver un lieu où faire les clichés conformes tel qu’un photomaton. Désormais, rentrer dans une cabine de photographie ne servira plus uniquement à réaliser des photos d’identité. En effet, la marque propriétaire des cabines présentes dans les espaces accueillants du public, s’apprête à nouer un partenariat avec les établissements bancaires. L’idée a récemment été récompensée en tant que solution de transaction électronique au salon Trustech.

En pratique, le client prendra place dans la cabine selon son habitude. Mais en plus de réaliser des clichés, la cabine spécialement aménagée lui permettra d’ouvrir un compte en banque. En rentrant ses coordonnées à l’aide d’un écran tactile puis en scannant ses pièces d’identité, l’usager pourra ainsi devenir client d’une banque car, en temps réel, une solution informatique se charge de vérifier l’authenticité des documents.

Les banques vont-elles se laisser séduire ?

Si besoin, un conseiller peut intervenir par l’intermédiaire d’une vidéoconférence. Une fois, la procédure validée, le client ne verra pas tomber des photos d’identité mais une carte bancaire. En France, et en particulier dans la capitale, cette technologie est connue de ceux qui empruntent les voitures électriques en libre-service.

Cette nouvelle évolution va donc participer à la digitalisation des banques. Ces dernières y sont contraintes pour faire face aux néobanques et en banques sur internet. A l’image des corners « banque » qui se multiplient en boutique (des espaces réservés), notamment depuis l’arrivée d’un opérateur téléphonique sur le marché bancaire, les Français pourraient bien voir débarquer de nouveaux espaces pour ouvrir leur compte en banque. Avec 8000 cabines installée en France, les consommateurs pourront donc bientôt les utiliser. Reste à savoir, si pour leur part, les banques sont prêtes à franchir ce cap.


Dernières actualités Banque
Les Français attendent une baisse des frais bancaires Les Français attendent une baisse des frais bancaires 16/09/2018 - Les usagers bancaires estiment que le coût des services bancaires pourrait être moins important. Dans le même temps, ils...
Banque en ligne : 47 % des usagers prêts à franchir le pas Banque en ligne : 47 % des usagers prêts à franchir le pas 10/09/2018 - Les banques sur internet intéressent de plus en plus les usagers en France. Moins chères, plus disponibles, ont-elles enfin...
Un plafonnement des frais bancaires pour la clientèle fragile Un plafonnement des frais bancaires pour la clientèle fragile 04/09/2018 - L’ensemble des dirigeants des plus grandes banques françaises ont convenu à un engagement pour plafonner les frais bancaires....
Carte de crédit ou carte de débit ? Carte de crédit ou carte de débit ? 27/08/2018 - Toutes les cartes bancaires ne se valent pas. Entre carte de crédit, de débit différé ou immédiat, les services proposés...
Faut-il avoir peur des néo-banques ? Faut-il avoir peur des néo-banques ? 25/08/2018 - Les banques de dernière génération font des émules en France. Mais ont-elles droit aux mêmes garanties que les banques...