Mobilité bancaire : peut mieux faire

Mobilité bancaire : peut mieux faire

L’UFC – Que choisir a interrogé les Français sept mois après l’entrée en vigueur de la nouvelle mobilité bancaire de la loi Macron.

Les délais ne sont pas respectés

Entre les Français et leur banque les relations sont parfois compliquées voire conflictuelles. D’une part, les usagers estiment payer trop cher pour des prestations qui peuvent être gratuites en ligne. D’autre part, les fermetures d’agences physiques ou de guichets laissent perplexes les usagers qui ne sont pas mobiles. A l’instar de chaque service, les clients sont libres de changer d’établissement si les prestations ne leur conviennent plus.

En théorie, ce changement de banque ou mobilité bancaire, est facilité par une disposition de la loi Macron entrée en vigueur en février dernier. Plusieurs mois après l’application de cette mesure, l’association UFC-Que Choisir a sondé les Français pour jauger leur ressenti.

La loi Macron promettait plus de facilité dans les démarches de changement de banque. A en croire, les résultats du sondage, 4 Français sur 10 estiment que ce changement traine toujours en longueur ou sont encore trop complexes.

Le transfert de produits d’épargne davantage facturé

Le texte de loi indique pourtant que le changement de domiciliation bancaire devrait s’effectuer dans un délai de 22 jours. Mais l’association de défense des consommateurs fait écho de plusieurs cas de litiges. Pour certaines demandes de changement de banques, les clients ont du faire preuve de persévérance et de beaucoup de patience. L’UFC – Que choisir dispose actuellement de 80 dossiers litigieux du même acabit.

La nouvelle mobilité bancaire prévoit également qu’aucun frais ne soit appliqué pour un compte courant, à l’exception des produits d’épargne. Le transfert d’un PEA (plan d’épargne en actions) ou d’un PEL (Plan d’épargne logement) est facturé 91 euros en moyenne. De plus, l’association calcule l’augmentation de 18 % de ces frais. Une hausse qui pourrait être contrebalancée en passant chez une banque en ligne avec qui l’économie moyenne des frais est de l’ordre de 62 euros par an.


Dernières actualités Banque
Banque privée : des dépôts de particuliers seront taxés Banque privée : des dépôts de particuliers seront taxés 18/09/2019 - A partir du 1er octobre, un établissement bancaire privé va taxer les dépôts de ses clients supérieurs à un million...
Les espèces ont toujours cours en 2019 Les espèces ont toujours cours en 2019 16/09/2019 - Les pièces et les billets ne sont pas prêts de disparaître, même si le portefeuille a de plus en plus tendance à se...
DSP 2 : l’application au 14 septembre repoussée DSP 2 : l’application au 14 septembre repoussée 13/09/2019 - L’authentification forte et l’Open Banking inclus dans la DSP2 qui devaient entrer en vigueur le 14 septembre 2019 sont...
Banque en ligne : quand l’ouverture de compte n’est pas si facile Banque en ligne : quand l’ouverture de compte n’est pas si facile 12/09/2019 - Ouvrir un compte auprès d’une banque en ligne peut parfois relever du parcours du combattant surtout pour les personnes...
Frais bancaires, un très léger recul en 2019 Frais bancaires, un très léger recul en 2019 10/09/2019 - Cette année, les banques ont limité les frais bancaires. Avec 1 % de moins, ces frais se hissent à 215 euros en moyen