Marché de l’assurance emprunteur, peu d’évolution en 2016

Marché de l’assurance emprunteur, peu d’évolution en 2016

Malgré une ouverture du marché de l’assurance pour crédit immobilier, les Français n’y recours pas davantage. La part des cotisations en délégation d’assurance n’évolue pas entre 2015 et 2016.

L’assurance de prêt, un point essentiel du crédit immobilier

Les spécialistes du crédit immobilier sont unanimes sur la question : oui, lors d’un financement immobilier, l’assurance emprunteur a autant d’importance que le taux de l’emprunt. Mais beaucoup de Français privilégient l’obtention du meilleur taux d’intérêt possible pour réduire le montant de leur crédit. Bien souvent, ils oublient de prendre en compte le poids de l’assurance de prêt dans le cadre d’un financement immobilier. En effet, les cotisations versées à l’assureur peuvent peser jusqu’à près de 30 % du coût de l’opération.

Cependant les emprunteurs ne sont pas les seuls pointés du doigt. Dernièrement, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a émis une liste de recommandations à destination des conseillers bancaires. Le régulateur des activités de banque constate que les consommateurs ne sont pas toujours mis au fait de la délégation d’assurance. Il s’agit de la possibilité de substituer un contrat d’assurance à celui proposé par la banque. En trouvant un meilleur contrat d’assurance-crédit, les emprunteurs peuvent réaliser jusqu’à plusieurs milliers d’euros d’économies.

La délégation d’assurance encore peu utilisée

Bien que des dispositions législatives existent depuis 2010 pour faciliter la délégation d’assurance, les emprunteurs ne semblent pas s’intéresser davantage à la question soit par manque d’informations, soit par manque de temps. Résultats : malgré l’ouverture du marché, la fédération française de l’assurance (FFA) ne constate pas d’engouement pour la délégation d’assurance.

Au regard des chiffres de 2016, l’association retrouve le même pourcentage de cotisations en délégation d’assurance qu’en 2015 à savoir 12 %. Une majeure partie des emprunteurs reste donc liée avec l’assurance de groupe, celle proposée par l’établissement prêteur. A noter une évolution du montant des cotisations d’assurance de 1 % en 2016 avec 8,8 milliards d’euros. Par rapport aux encours des prêts à l’habitat de 2016 (1 258 milliards d’euros), l’assurance de prêt a donc représenté 0,7  %.


Simulateur assurance de prêt
Dernières actualités Assurance
Assurer son prêt coûte-t-il plus cher qu’auparavant ? Assurer son prêt coûte-t-il plus cher qu’auparavant ? 14/10/2019 - Si les prêts immobiliers sont moins chers depuis la baisse des taux, le coût de...
Assurance de prêt, la garantie décès plus chère Assurance de prêt, la garantie décès plus chère 23/09/2019 - En étendant la taxation spéciale à la garantie décès, les nouveaux emprunteurs...
Assurance de prêt, c’est le moment d’en changer Assurance de prêt, c’est le moment d’en changer 17/09/2019 - Le contrat d’assurance de prêt représente un coût important dans un financement...
Taux très bas, pourquoi il ne faut pas négliger l’assurance de prêt Taux très bas, pourquoi il ne faut pas négliger l’assurance de prêt 12/07/2019 - Obtenir un taux bas est un objectif pour beaucoup d’emprunteurs, notamment durant...
Les taux bas n’empêchent pas de s’intéresser à l’assurance-vie Les taux bas n’empêchent pas de s’intéresser à l’assurance-vie	24/06/2019 - Le placement préféré des épargnants français reste attractif en vue de la r...