Louer ou acheter un bien immobilier en 2019 ?

Louer ou acheter un bien immobilier en 2019 ?

Les taux bas incitent les Français à devenir propriétaire de leur logement. La durée d’amortissement moyenne est en recul dans l’Hexagone.

Devenir propriétaire ou rester locataire en 2019 ?

L’heure est à l’achat immobilier. Difficile de passer à côté de cette information, tant elle fait l’actualité dans les journaux télé, la presse écrite et surtout sur les sites internet informatifs. Si cette actualité immobilière fait régulièrement la Une, c’est avant tout grâce aux taux bas des crédits immobiliers. En effet, en l’état actuel, les taux d’intérêt atteignent des niveaux plancher qui n’ont jamais été observés auparavant. En conséquence, emprunter des capitaux dans les conditions actuelles revient beaucoup moins cher, en termes de coût total, par rapport à un emprunt passé il y a plus de 4 ans.

Car la chute des taux d’intérêts a débuté en 2016 et depuis, elle ne cesse de repousser chaque mois son plancher. Ce recul des taux est tel que durant l’été 2019, la moyenne des taux s’est fixée à 1,20 %. Il s’agit ici d’une moyenne exceptionnelle calculée pour l’ensemble des durées d’emprunt. Financer un bien immobilier à l’aide d’un crédit est donc actuellement intéressant. Cependant, en fonction du marché local, l’accès à la propriété est-il vraiment facile ? Ou bien faut-il rester locataire en attendant que le marché de la pierre se tasse ? En clair, vaut-il mieux acheter ou louer ?

A Paris, la réponse est plus nuancée

Une récente étude menée par un courtier indique la réponse suivante : une acquisition est plus vite rentabilisée qu’une location. Explications : en seulement 21 mois en moyenne, un logement de 70 mètres carrés est moins cher en propriété qu’en location. Cette durée moyenne d’amortissement est en recul pour l’ensemble des localités en France. Ce phénomène s’explique en partie par les taux faibles. Selon les cas, les mensualités de prêt et les loyers ont les mêmes montants. Alors que les fonds sont perdus dans la location, ils sont amortis dans le cadre d’un prêt à l’habitat. Il est donc plus opportun de s’intéresser à l’achat d’un bien. Sur le papier, les choses paraissent simples, mais la réalité du marché est plus compliquée, surtout dans la capitale.

A Paris, le prix de la pierre vient de dépasser les 10 000 du mètre carré en moyenne et restreint donc l’accès au marché. La question de la location ou de l’acquisition peut alors être remise en question. Car dans ce cas, les locataires ont l’avantage de ne pas régler la taxe foncière. Surtout, pour envisager un achat immobilier à Paris, il sera nécessaire de montre patte blanche auprès d’une banque. Pour avoir un dossier solide dans le cadre d’un financement bancaire, les emprunteurs devront justifier de revenus supérieurs à 11 000 euros mensuels pour envisager l’achat d’un logement de 75 mètre carré. Si acheter est intéressant en France, dans certaines régions, il faut être prêt à y mettre le prix.


Dernières actualités Immobilier
Comment financer l’aménagement d’un souplex Comment financer l’aménagement d’un souplex 13/11/2019 - A Paris, les sousplex sont recherchés sur le marché de l’immobilier. Pour faire...
Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours 08/11/2019 - Les particuliers s’intéressent à l’investissement locatif pour diversifier...
Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers 07/11/2019 - Les objectifs annuels atteints et les marges en recul sur le crédit à l’habitat...
Qui sont les primo-accédants en 2019 ? Qui sont les primo-accédants en 2019 ? 29/10/2019 - Devenir propriétaire d’un bien immobilier est le projet d’une vie. Qui sont...
Faut-il céder aux sirènes des prêts lissés ? Faut-il céder aux sirènes des prêts lissés ? 23/10/2019 - Plus simple, plus clair, le prêt à taux lissé arrive en agence bancaire pour les...