Le livret d’épargne le plus apprécié des Français poursuit son euphorie en 2019

Le livret d’épargne le plus apprécié des Français poursuit son euphorie en 2019

Malgré un taux figé à 0,75% depuis 2015, les épargnants ont placé beaucoup de liquidité sur le livret A avec plus de 10 milliards d’euros au cours des premiers mois de 2019.

La collecte de ce premier trimestre surpasse celle de l’année dernière sur un an

Après avoir clos une année sous le signe d’une collecte nettement positive de 12,69 milliards d’euros en 2018, d’après la Caisse des dépôts (CDC), le livret préféré continue sa bonne lancée sur les premiers mois de cette année. Entre le mois de janvier et de mars, la population a effectivement déposé près de 10 milliards d’euros sur leur livret A, soit un surplus de 2 milliards d’euros par rapport aux performances enregistrées lors de la même période sur un an.

Les bons résultats se sont même poursuivis en avril avec une collecte d’argent frais de 2 milliards d’euros supplémentaires, toujours selon la CDC. En l’occurrence, il faut remonter à avril 2013 pour identifier une collecte supérieure pour ce mois de l’année. Une situation par ailleurs similaire en mars qui n’avait pas capté un niveau de flux aussi élevé depuis 10 ans. Au total, la collecte du livret A surpasse les 400 milliards d’euros d’encours alors que le produit propose une rémunération particulièrement faible depuis plusieurs années avec un taux immobilisé à 0,75%.

Beaucoup de Français ont le goût de l’épargne sans risque

Comment expliquer un tel afflux en direction d’un produit d’épargne qui rémunère pourtant très peu ? Concrètement, les Français se montrent moins attirés par les solutions de placement au risque élevé. Il préfère laisser "dormir" leurs liquidités sur les comptes bancaires ordinaires ou sur les placements au risque mesuré voire nul au détriment du rendement qu’ils vont pouvoir gagner. Cette orientation conduit les épargnants à perdre, en théorie, de l’argent avec le niveau d’inflation mesuré à 1,3% en avril. En effet, la progression des prix s’avère plus soutenue que le taux d’intérêt rémunérateur du livret A qui génère un rendement négatif. Un contexte qui devrait perdurer au moins jusqu’au 31 janvier 2020, date à laquelle le gouvernement a décidé de geler le taux à 0,75%.

Au-delà, le livret A bénéficiera d’une nouvelle méthode de calcul pour déterminer le taux à appliquer. S’il ne pourra pas être en dessous de 0,5%, l’Association CLCV, en charge de défendre les intérêts des consommateurs et leur pouvoir d’achat, s’était montrée virulente en réclamant une indexation de la rémunération du livret par rapport au niveau d’inflation.


Sur le même sujet
No matching tags.
Dernières actualités Banque
Vers une cryptomonnaie française ? Vers une cryptomonnaie française ? 05/12/2019 - La Banque de France va lancer une expérimentation de cryptomonnaie en 2020. Elle sera réservée aux établissements ba
Souscrire un petit crédit instantané en moins de 24h Souscrire un petit crédit instantané en moins de 24h 26/11/2019 - Une banque en ligne propose un crédit instantané au taux nominal de 0% qui débute à un petit montant de 200 € et jusqu’à...
Les néo-banques et les e-commerçants à l’assaut de l’immobilier Les néo-banques et les e-commerçants à l’assaut de l’immobilier 19/11/2019 - Du crédit à l’habitat et des biens immobiliers en ligne, voici ce que propose une néo-banque et un marchand sur internet....
Crédit immobilier, vers des frais de dossier en hausse en 2020 Crédit immobilier, vers des frais de dossier en hausse en 2020 12/11/2019 - Certains établissements bancaires vont relever en 2020 le plancher mais aussi le plafond des frais de dossier pour les crédits...
Les banques européennes planchent sur un nouveau mode de paiement Les banques européennes planchent sur un nouveau mode de paiement 06/11/2019 - Plus simple et plus rapide, une vingtaine de banques de la zone Euro pensent à un nouveau moyen de paiement qui regrouperait...