Levées de fonds en cryptomonnaie, l’AMF délivrera un label

Levées de fonds en cryptomonnaie, l’AMF délivrera un label

Selon les discussions en cours de la loi Pacte,  l’autorité des marchés financiers pourrait labéliser des sociétés pratiquant des levées de fonds en monnaie virtuelle.

La crypto-monnaie ne rassure pas tout le monde

Cryptomonnaie. Ce mot résonne  dans l’actualité et inquiète ceux qui ne le connaissent pas. Si la cryptomonnaie fait encore peur et sème le doute dans l’esprit des particuliers, il peut s’agir d’une crainte fondée. En effet, à l’instar de ce qui existe pour les monnaies physiques, les escroqueries existent également pour les cryptomonnaies. Car les bitcoins et autres monnaies virtuelles sont sûres d’un point de vue technique. Tout reste traçable et en ligne, cependant cela n’empêche pas la mise en place de certaines « combines » par des personnes malintentionnées. La mise en avant de ces dérives peut semer le doute dans l’esprit des novices.

Toutefois, toutes les monnaies virtuelles ne sont pas à jeter avec l’eau du bain, au contraire. Car le système sur lequel elles reposent (la blockchain) est sûr et inviolable. Avec ce procédé, toutes les opérations sont enregistrées sur des millions de postes dans le monde entier. Les livres de comptes sont donc réputés infalsifiables.

L’AMF va donner un gage de sérieux

Cette sécurité intéresse beaucoup les Etats afin de lutter contre le blanchiment d’argent. Ainsi, dans le cadre des discussions relatives à la loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises), les députés ont voté un amendement ouvrant la voie à l’usage des crypto-monnaies. Attention, il ne s’agit en aucun cas de nouvelles monnaies qui vont apparaitre dans le portefeuille des Français.

Pour l’instant, la réflexion porte sur un usage propre aux entreprises. En l’espèce, il s’agit de faciliter l’ouverture d’un compte en banque pour les sociétés pratiquant des levées de fonds en monnaie virtuelle (ICO). Toutes les sociétés se positionnant sur le marché des cryptomonnaies ne vont pas profiter de cette avancée car seules celles ayant été approuvées par l’AMF (autorité des marchés financiers) pourront ouvrir un compte en banque. La labellisation par l’AMF va donner un caractère « officiel » à certaines levées de fonds. Parmi toutes les ICO en cours, le label de l’AMF aura un gage de sérieux aux yeux des investisseurs.

Avec cette reconnaissance, l’objectif du gouvernement est de placer la France en tête des pays innovateurs en matière d’ICO.


Dernières actualités Fintech
Les Fintech ont levé 365 millions d’euros en 2018 Les Fintech ont levé 365 millions d’euros en 2018 19/01/2019 - Les investisseurs continuent de faire confiance aux nouveaux acteurs de la technologie...
185 millions d’euros pour le crowdfunding immobilier en 2018 185 millions d’euros pour le crowdfunding immobilier en 2018 18/01/2019 - Les sites de prêts pour des projets immobiliers - crowdlending - ont encore fait...
Crowdfunding : prudence avant d’investir sur les plateformes Crowdfunding : prudence avant d’investir sur les plateformes 01/12/2018 - Le crowdfunding a le vent en poupe. Notamment avec l’innovation financière qui...
Les trois quarts des fintechs françaises sous la barre du million de CA Les trois quarts des fintechs françaises sous la barre du million de CA 11/11/2018 - Toutes les fintech n’ont pas encore décroché le titre de pépite. Au regard des...
Crédits : l’intelligence artificielle qui aide à la prise de décision Crédits : l’intelligence artificielle qui aide à la prise de décision 14/10/2018 - Entre fiction et réalité, l’intelligence artificielle (IA) ne laisse pas indifférent....