Investissement locatif : financer l’achat d’un mobil home

Investissement locatif : financer l’achat d’un mobil home

La location d’un mobil-home peut offrir de belles perspectives de retour sur investissement selon sa situation géographique. Pour financer son acquisition le rachat de crédit est une alternative aux différentes offres de crédit du marché.

L’immobilier, une valeur sûre pour les investisseurs tricolores

Les Français continuent d’investir dans la pierre. Selon eux, l’immobilier constitue toujours une valeur refuge pour assurer la transmission d’un patrimoine. D’ailleurs, à l’heure où les taux sont toujours très attractifs, le marché immobilier se montre très dynamique. Les banques voient arriver en nombre les demandes de crédits à l’habitat. Il faut dire qu’avec 1,51 % (toute durée confondue et hors assurance) la moyenne de taux pour le mois de mars, selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, indique qu’emprunter de l’argent à un faible coût est toujours possible.

La conjoncture est donc favorable aux Français qui souhaitent devenir propriétaires. Les primo-accédants ne sont pas les seuls à profiter des taux attractifs. Les investisseurs immobiliers sont également concernés que ce soit pour l’acquisition d’une résidence secondaire ou d’un bien destiné à la location.

Cependant tous les profils emprunteurs ne bénéficient du même budget alloué à ce nouveau projet. Acquérir une villa, un chalet ou un studio en zone touristique n’est pas accessible à toutes les bourses.

Le mobil-home, un premier pas vers l’investissement locatif

Dans une moindre mesure, l’achat d’un mobil-home peut permettre d’envisager un premier investissement locatif. Il faut toutefois noter que ce projet ne pourra pas faire l’objet d’un financement à l’aide d’un prêt immobilier. En effet, la maison mobile n’est pas considérée comme un bien immobilier à proprement parler. Pour le législateur, le mobil home est un véhicule habitable de loisirs dont l’occupation est temporaire. Il ne peut donc être assimilé à une résidence principale. Son prix d’achat oscillera entre 20 000 et 50 000 euros, voire plus. Selon sa situation géographique, sa location à la semaine peut largement dépasser le millier d’euros.

S’il existe sur le marché des offres de crédit pour mobil home, ces dernières sont en réalité des prêts à la consommation dont les taux sont supérieurs à ceux pratiqués pour le prêt habitat classique.

Emprunter pour financer l’achat d’une « maison déplaçable » est donc possible. Mais une autre solution existe pour obtenir ce type de financement.

Acheter un mobil-home en regroupant ses crédits immobilier et consommation

Le rachat de crédit est une opération bancaire qui permet de rassembler plusieurs prêts au sein d’un seul emprunt. En regroupant ses crédits, un emprunteur n’aura donc qu’une seule mensualité à régler. De plus, le montant de cette nouvelle mensualité sera davantage en adéquation avec les revenus du ménage. Mais pourquoi un regroupement de prêts peut-il être intéressant pour acheter un mobil-home ? Il faut savoir que lors de cette opération bancaire, l’emprunteur est en mesure de demander le financement d’un nouveau projet. En l’occurrence, ce nouveau besoin peut très bien se traduire par l’acquisition d’un mobil home.

Si l’emprunteur décide de connaître les modalités de ce nouveau financement, une simulation de rachat de crédit pour mobil-home peut lui permettre de se faire une première idée de la  nouvelle mensualité obtenue après l’opération.