Lorsqu’il s’agit d’investir dans la pierre sans un contrat à durée indéterminée, les établissements bancaires misent sur une constitution du dossier plus rigoureuse et des garanties additionnelles.

Si l’apport n’est pas une obligation lors d’un crédit immobilier, il est vivement conseillé pour s’acquitter des frais de notaire. En revanche, les banques ne sont pas fermées à l’idée de financer les frais de notaire dans le prêt immobilier.

Selon les professionnels du secteur, plus d’un quart des achats immobiliers sont des biens acquis pour être mis en location. Les Français achètent donc de plus en plus dans une logique de placement.