Les Français privilégient les banques pour leur crédit

Banque

Une publication de la Fédération Bancaire Française publiée en novembre 2016 met en avant la préférence des Français à passer par une banque pour leur emprunt.

La banque privilégiée pour le crédit immobilier

L’année 2016 a été essentiellement orientée sur le prêt immobilier, avec d’un côté les projets d’acquisition, et de l’autre les renégociations ainsi que les rachats de prêts immobiliers. La tendance montre que les Français ont une nette préférence pour les banques généralistes ou mutualistes. 80% des ménages préfèrent contacter une banque pour souscrire leur prêt immobilier selon l’observatoire des crédits de la Fédération Bancaire Française. Le restant étant constitué d’établissement de crédits, d’intermédiaires de banques et des employeurs.

Contrairement aux idées reçues, cette tendance est en augmentation depuis les dernières années, 76% des ménages confiaient leurs projets de crédit aux banques en 2010. Ils étaient à peine 50% à recourir aux banques en 2001, une différence de taille sur le marché de l’emprunt.

Les Français et l’intérêt des banques

Si les organismes financiers autres que les banques ont perdu du terrain ces dernières années, c’est essentiellement lié à une restructuration du marché, opérée au fil des années par les législations successives. La loi sur le crédit à la consommation de 2010 (ou loi Lagarde) a clairement eu un impact sur le marché du crédit, avec notamment la réglementation du marché des intermédiaires de banques mais aussi la pérennisation des établissements bancaires, luttant ainsi contre les risques en cas de crise financière.

Aujourd’hui, les banques restent une valeur sûre aux yeux des Français, même si ces dernières ont tendance à dématérialiser leurs offres et à supprimer des agences bancaires sur le territoire tricolore.

Le positionnement des intermédiaires de banques

Si les banques occupent la première place en matière de réseaux d’accès aux crédits, les intermédiaires de banques restent également des leviers intéressants, que ce soit en matière de qualité de service et de qualité des offres. Que ce soit pour un prêt immobilier ou un regroupement de crédits, les intermédiaires sont capables de proposer un service sur mesure en démarchant des établissements de crédits de renom.

Certaines structures disposent d’agences sur toute la France alors que d’autres misent essentiellement sur le service à distance. L’engagement qualité ainsi que le respect de la confidentialité semblent être deux éléments indispensables pour gagner la confiance des foyers.


Dernières actualités Banque
Banque : une transformation des distributeurs de billets ? Banque : une transformation des distributeurs de billets ? 20/01/2019 - Les distributeurs automatiques de billets de banque (DAB) pourraient à l’avenir introduire une batterie de nouveaux s
RAFB et FGDR, pourquoi reçoit-on ces documents ? RAFB et FGDR, pourquoi reçoit-on ces documents ? 13/01/2019 - Les établissements bancaires envoient actuellement différents documents pour informer leurs clients. Il s’agit de connaître...
Un éclairage sur le plafonnement des frais bancaires pour certains clients Un éclairage sur le plafonnement des frais bancaires pour certains clients 08/01/2019 - La Fédération bancaire française vient d’indiquer la date de mise en place du plafonnement des frais d’incidence,...
La CLCV s’alarme du taux du livret A après la remontée de l’inflation La CLCV s’alarme du taux du livret A après la remontée de l’inflation 04/01/2019 - Entre un gel du taux à 0,75% et la mise en place prochaine d’un mode de calcul plutôt défavorable, le livret A est dans...
De moins en moins d’agences bancaires en France De moins en moins d’agences bancaires en France 02/01/2019 - Une récente étude de la Banque Centrale Européenne (BCE) soulève les multiples fermetures d’agences bancaires constatées...