Les fintech qui vont plaire en 2018

Les fintech qui vont plaire en 2018

Les start-up de la Technologie financière continuent de révolutionner les usages des consommateurs. Cette année, les fintech seront encore au cœur de l’actualité bancaire et financière.

Le paiement communautaire séduit la génération connectée

Les Fintech vont encore faire l’actualité durant l’année à venir. D’une part la réglementation européenne va changer et d’autre part, les consommateurs ont de plus en plus recours à leur smartphone que ce soit pour consulter leur compte ou pour régler des achats. Récemment, c’est une jeune start-up lilloise qui fait le buzz dans les médias traditionnels : Pumpkin. Le fonctionnement de Pumpkin est simple : faciliter les paiements pour des achats groupés. Par exemple, au restaurant lorsqu’il s’agit de régler l’addition, les calculatrices sont de sortie pour établir comment diviser la note. Grâce à l’application de paiement communautaire, cette habitude est en passe de devenir obsolète.

Une fois l’appli téléchargée et la carte bancaire enregistrée, celui qui règle pour les autres peut lancer ses demandes de remboursement. Les « invités » ont ainsi l’opportunité de régler leur ardoise directement via l’application. « Nous évitons ainsi la gêne des deux côtés entre celui qui doit de l’argent et celui qui le réclame. Nous jouons un rôle d’intermédiaire », confie Hugo  Sallé de Chou, co-fondateur de la start-up. Depuis son lancement en 2014, l’entreprise comptabilise 3 millions de transactions.

Intelligence artificielle, agrégation de comptes, les services se multiplient

La cible de l’entreprise basée dans les Hauts-de-France a une moyenne d’âge de 22,5 années. Il faut rappeler que la fintech a d’abord testé ses fonctionnalités auprès des étudiants et est aujourd’hui présente sur plus de 150 campus. « La moyenne d’âge progresse, reprend le co-fondateur. Le public est de plus en plus connecté, notre cible va s’élargir ». A l’avenir, la start-up pourrait s’orienter vers une activité de néo-banque.

L’innovation perpétuelle des fintech devrait encore se renforcer grâce à l’open banking inscrit dans la DSP2 qui est entrée en vigueur le 13 janvier 2018. Avec l’ouverture des données bancaires, les start-up de la Technologie financière vont évoluer. C’est notamment le cas pour une application d’agrégation de compte bancaire. L’agrégateur permet de regrouper plusieurs comptes bancaires au sein d’une même vue. Avec l’essor des banques en ligne et des néo-banques, il n’est pas rare pour un usager d’être client auprès de plusieurs enseignes bancaires. Garder un œil sur l’ensemble des données permet donc d’éviter de contrôler l’état des finances pour chaque compte bancaire.

L’intelligence artificielle sera également au cœur des évolutions techniques de 2018. Watson, un conseiller bancaire virtuel, va interagir avec les clients de la dernière banque en ligne lancée par un opérateur téléphonique français. Basée sur le machine learning, l’IA a besoin d’apprendre pour optimiser ses conversations.


Dernières actualités Fintech
Fintech : une épargne automatisée avec des applications mobiles Fintech : une épargne automatisée avec des applications mobiles 02/03/2019 - Les Français ont le goût de l’épargne et des acteurs, tels que les fintech,...
Les banques multiplient les incubateurs de fintech Les banques multiplient les incubateurs de fintech 04/02/2019 - Pour ne pas rater l’innovation qui plaira aux clients, les banques investissent...
Open banking : dernière ligne droite avant la DSP2 Open banking : dernière ligne droite avant la DSP2 30/01/2019 - Les banques ont jusqu’au mois de septembre pour mettre en place leur accès aux...
Les Fintech ont levé 365 millions d’euros en 2018 Les Fintech ont levé 365 millions d’euros en 2018 19/01/2019 - Les investisseurs continuent de faire confiance aux nouveaux acteurs de la technologie...
185 millions d’euros pour le crowdfunding immobilier en 2018 185 millions d’euros pour le crowdfunding immobilier en 2018 18/01/2019 - Les sites de prêts pour des projets immobiliers - crowdlending - ont encore fait...