Fin du crédit d’impôt CITE, comment financer les travaux

Fin du crédit d’impôt CITE, comment financer les travaux

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ne concernera plus les changements de fenêtres, volets ou porte d’entrée. L’avantage fiscal sera remplacé par une prime versée après l’achèvement des travaux.

La fin annoncée du CITE

Véritable coup de pouce pour les propriétaires cherchant à rénover leur logement, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) permet de réduire le montant des travaux. Afin d’encourager les propriétaires à donner une meilleure isolation à leur logement, le crédit d’impôt CITE donne le droit de réduire fiscalement 30% de la facture d’un professionnel.

Mais les 30 % de crédit d’impôt ne sont plus d’actualité. Depuis le 27 septembre, le CITE a vu son taux passer de 30 à 15 %. Ces 15 % resteront en vigueur jusqu’au 28 mars 2018. A partir de cette date, le crédit d’impôt pour la transition énergétique cessera d’exister pour les changements de fenêtres, volets ou portes d’entrée.

En revanche, l’avantage fiscal concerne toujours les outils de chaleur renouvelable, à l’image des sources de production biomasse, géothermique ou solaire. A l’avenir, le CITE prendra la forme d’une prime versée une fois les travaux achevés.

Financer des travaux d’amélioration énergétique avec un rachat de crédit

La question se pose donc : comment financer des travaux avec la suppression du CITE ? Changer des fenêtres, un système de chauffage ou refaire l’isolation d’une habitation coûtera donc plus cher. A moins d’avoir de l’épargne de côté, un ménage qui souhaite faire des travaux peut envisager de faire un crédit travaux. En réalité, ce prêt consacré au financement de gros œuvres est un crédit à la consommation dont le taux sera plus élevé par rapport au taux d’un emprunt immobilier.

Une autre solution permet de financer un nouveau projet : le rachat de crédit. Cette opération bancaire donne la possibilité de rassembler des crédits immobiliers et des prêts à la consommation au sein d’un seul emprunt. Les emprunteurs qui envisagent de rénover leur habitation peuvent également inclure le financement d’un nouveau projet. Avec une seule mensualité adaptée aux revenus, le ménage peut réduire son taux d’endettement mensuel tout en rénovant une maison ou un appartement. De plus, en diminuant les pertes énergétiques d’un logement, les occupants verront également fondre leurs factures d’énergies.


Dernières actualités Législation
Prélèvement à la source : lancement en 2019 Prélèvement à la source : lancement en 2019 15/11/2017 - Après un report en mai dernier, le prélèvement à la source de l’impôt sur...
Baisse du crédit d’impôt, il est temps de changer ses fenêtres Baisse du crédit d’impôt, il est temps de changer ses fenêtres 02/11/2017 - La réduction du taux du crédit d’impôt transition énergétique - CITE – inquiète...
Fin du crédit d’impôt CITE, comment financer les travaux Fin du crédit d’impôt CITE, comment financer les travaux 06/10/2017 - Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ne concernera plus les changements...
PTZ 2018, un dispositif plus encadré PTZ 2018, un dispositif plus encadré 14/09/2017 - Le gouvernement compte recadrer les dispositions du futur Prêt à taux zéro. Les...
Le décret sur la domiciliation bancaire est-il une régression pour les emprunteurs ? Le décret sur la domiciliation bancaire est-il une régression pour les emprunteurs ? 05/09/2017 - Ayant pour vocation à protéger les emprunteurs contre les abus des banques et autres...