Faire racheter ses crédits ne relève pas du parcours du combattant

Autrefois réservé à une poignée d’emprunteurs, le rachat de crédit est devenu une opération bancaire à part entière et concerne désormais la quasi-totalité des personnes endettées, d’autant que ses critères d’octroi n’ont jamais été aussi favorables aux emprunteurs.

Rachat de crédit : les conditions demeurent favorables

Après plusieurs années très dynamiques en termes de production et de parts importantes dans les prêts immobiliers, le marché du regroupement de crédit continue d’enregistrer des statistiques inédites selon les différents baromètres.

Selon, les chiffres de la Banque de France sur la production des crédits aux particuliers, la part des rachats de prêts dans les nouveaux financements reste toujours supérieure à 50 %. Dans le détail, cette opération bancaire a représenté 59,85 % des nouveaux financements accordés aux particuliers en février 2017 et jusqu’à 61,58 % un mois plutôt.

Ces statistiques inédites reflètent l’attractivité des critères d’octroi du rachat de crédit pour des milliers d’emprunteurs. A savoir que même si les taux d’intérêt évoluent à la hausse depuis mi-décembre, force est de constater que leur niveau actuel permet encore de faire racheter ses encours à des conditions favorables et à la clé de gains substantiels.

Certes, les taux d’intérêt remontent légèrement, mais il faut savoir qu’ils partent de très bas historiques, qu’ils ne font pas tout et qu’il convient d’analyser l’impact de l’opération sur les frais annexes du crédit tels que les frais d’assurance emprunteur.

Le rachat de crédit immobilier est aussi l’occasion de revoir les conditions initiales de son contrat d’assurance et d’opter pour un contrat adapté à son profil et à ses finances (la délégation d’assurance emprunteur).

Un intermédiaire bancaire pour obtenir un rachat de crédit en toute sérénité

L’obtention d’un regroupement de crédits, qu’il soit immobilier ou consommation, s’apparente trop souvent au parcours du combattant entre les différents documents à fournir (listes des crédits à racheter, avis d’imposition, relevés bancaires…) pour constituer le dossier, le tour des banques, les temps d’attente, les rendez-vous chez le notaire pour les prêts immobiliers assortis d’une garantie hypothécaire

A savoir qu’en matière de rachat d’emprunt, les opportunités n’attendent pas souvent puisque les conditions évoluent en quasi-permanence. Solliciter un intermédiaire bancaire spécialisé et mandaté par plusieurs établissements prêteurs permet de simplifier son parcours client pour une efficacité maximale.

Pour les emprunteurs qui sollicitent ce spécialiste, c’est la quasi-certitude de bénéficier d’un taux d’intérêt parmi les plus bas du marché assorti d’avantages tels que des mensualités modulables, un contrat d’assurance emprunteur personnalisé, le financement de nouveaux projets… et d’un parcours emprunteur encore plus simple pour permettre de faire son rachat de prêt aux meilleures conditions de financement en vigueur.

Pour rappel, un intermédiaire bancaire accompagne, conseille ses clients et les dirige vers ses partenaires les plus concurrentiels. Pour cela, il monte un dossier complet et solide en mettant en avant les points forts de l’emprunteur lorsque ce dernier aura fourni tous les documents nécessaires. Il se chargera aussi de réaliser toutes les démarches auprès de ses partenaires, jusqu’à l’obtention d’une offre de prêt satisfaisante pour son client.