Epargne solidaire : l’encours en progression en 2018

Epargne solidaire : l’encours en progression en 2018

L’épargne à vocation solidaire a vu son encours progresser l’année dernière. Ce type de produit permet de donner pour des projets utiles.

La solidarité au cœur des projets

« Epargner », ce conseil est donné par de nombreux parents à leur progéniture en prévision de projets futurs. Mais toutes les formes d’épargne ne sont pas synonymes d’opérations réussies. Avec de l’épargne réglementée, pour ne pas la citer, les opérations de haut rendement ne sont pas toujours les finalités visées. En effet, les épargnes dont la rémunération est fixée par Bercy, n’affichent guère des taux attractifs. En conséquence, les Français préfèrent déposer leurs liquidités sur d’autres produits voire même investir dans la pierre tel que l’investissement locatif par exemple.

Une autre forme d’épargne existe également : l’épargne solidaire. Avec ce produit les Français sont invités au don. Pour cela, leur épargne va générer des intérêts de la même manière qu’un livret classique. Cependant, une partie de ces intérêts sera transformé en un don pour une association dans le but est déclaré d’utilité publique ou d’intérêt général. En donnant une partie de leurs intérêts les épargnants solidaires sont éligibles à la réduction d’impôt qui caractérise les dons lors de la déclaration des revenus.

L’épargne solidaire permet donc de participer à un projet collectif tout en épargnant. Ce plan d’épargne « altruiste » séduit de plus en plus les Français. Pour preuve, l’année dernière, l’épargne solidaire a vu son encours progresser de 8,7 %. Ce bond sur ce placement se traduit par un encours de  total de 12,5 milliards d’euros. Cela est bien loin des 1 800 milliards d’euros déposés sur les contrats d’assurance-vie, mais l’évolution du plan solidaire montre un réel intérêt des épargnants tricolores pour cette problématique des questions de solidarité.

Les autres produits phares en France

Au regard des chiffres, l’assurance-vie n’est pas en reste. Longtemps considérée comme le placement préféré des Français, l’assurance-vie marque un pas dans la progression de sa collecte. La conjoncture qui place sur ce produit explique, en partie, ce léger flottement. D’une part, les taux de rendement observés récemment n’ont guère encouragés à placer des liquidités sur des fonds en euros. Avec moins de 2 % de rendement moyen, les détenteurs de contrats préfèrent s’orienter vers des fonds en unité de compte.

Si le rendement attendu peut se révéler plus élevé, le risque d’entamer tout ou partie du capital est bien réel. En conséquence, les investisseurs n’hésitent plus à lorgner du côté du crowdfunding ou plutôt du crowdlending. Ce dernier dépasse le concept de cagnotte en ligne pour s’ouvrir à des prêts participatifs. En participant, l’internaute propose de prêter des fonds selon un taux d’intérêt fixé par lui-même. Si le porteur de projet réunit assez de promesses de prêts, il pourra alors lancer son programme immobilier.

Mais dans un futur proche, l’épargne solidaire pourrait bien continuer son bonhomme de chemin. Car, la loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) contient l’obligation de proposer un tel support pour au moins une unité de compte d’une assurance-vie à partir de 2022. Cela devrait donc participer à une augmentation des encours des produits solidaires.


Dernières actualités Banque
Banque en ligne : 44 % des clients osent la domiciliation des revenus Banque en ligne : 44 % des clients osent la domiciliation des revenus 11/10/2019 - Les Français font de plus en plus confiance à leur banque sur internet. La preuve, ils sont 44 % à percevoir leurs revenus...
Frais bancaires, vers une légère hausse en 2020 ? Frais bancaires, vers une légère hausse en 2020 ? 08/10/2019 - Les frais de tenue de compte en banque ne devraient pas augmenter en 2020, à l’instar de l’année écoulée. Mais certaines...
Banque en ligne : attention aux faux sites internet Banque en ligne : attention aux faux sites internet 25/09/2019 - Le succès des banques en ligne encourage les hackers à mettre en place des stratagèmes pour tromper les internautes. Voici...
Banque privée : des dépôts de particuliers seront taxés Banque privée : des dépôts de particuliers seront taxés 18/09/2019 - A partir du 1er octobre, un établissement bancaire privé va taxer les dépôts de ses clients supérieurs à un million...
Les espèces ont toujours cours en 2019 Les espèces ont toujours cours en 2019 16/09/2019 - Les pièces et les billets ne sont pas prêts de disparaître, même si le portefeuille a de plus en plus tendance à se...