Les épargnants continuent de gonfler leur Livret A

Les épargnants continuent de gonfler leur Livret A

De janvier 2017 à novembre 2017, la collecte cumulée du Livret A et Livret de développement durable et solidaire (LDDS) atteint plus de 12 milliards d’euros. Une collecte inédite depuis 2013.

Livret A : une collecte record depuis 4 ans

Malgré le ralentissement de fin d’année, la collecte du livret A semble atteindre un nouveau record depuis 2013. Les épargnants Français continuent de gonfler ce plan d’épargne populaire, selon les statistiques de la Caisse des dépots qui font état de 130 millions d’euros de dépôts. Le mois dernier, les dépôts ont légèrement dépassé les retraits. Ce placement renoue ainsi avec une collecte positive après deux mois en territoire négatif.

A savoir que le contexte est particulièrement favorable à ce plan d’épargne réglementé. 2017 aura été une année porteuse pour le Livret A dont le taux de rémunération est fixé par le gouvernement. Avec un rendement à 0,75 % dans un contexte de taux bas, ce placement a profité de l’incertitude politique et sociale. En fait les élections présidentielles et législatives  ont incité les Français à la prudence et à privilégier les placements populaires.

La pression à la baisse des régulateurs sur les intérêts des contrats d’assurance-vie et la communication faite autour de ces placements ont aussi contribué au dynamisme des placements réglementés comme le Livret A et le Livret de développement durable solidaire.

Collecte du Livret A : quelle tendance pour 2018 ?

La comparaison des statistiques du Livret A à celles d’autres placements montrent que les Français ont été particulièrement attentifs. Cela montre aussi que les épargnants ont joué la carte de la prudence jusqu’à l’annonce des réformes fiscales du gouvernement. Selon certains observateurs, ce contexte a été favorable à tous les produits d’épargne liquides, sécurisés et défiscalisés.

Cependant, la donne pourrait changer en 2018. Le Livret A devrait être moins favorable dans les mois à venir. En fait, depuis le gel du taux de rendement de ce placement par le gouvernement, le regain de confiance des ménages a complètement changé. Ce qui défavorise le Livret A.

A cela s’ajoute le regain d’inflation anticipé par l’INSEE au cours des premiers mois de 2018 (jusqu’à 1,6 % en juin 2018) qui devrait également défavoriser la plupart des plans d’épargne de précaution, notamment le Livret A même si son rendement restera figé à 0,75 % jusqu’à mi-2019.

Par ailleurs, même si les différents observateurs prévoient une année 2018 moins favorable pour le Livret A, il faut savoir que les épargnants Français ont toujours privilégié la sécurité et la liquidité aux intérêts. De quoi laisser penser que les placements défiscalisés ont encore de beaux jours devant eux.


Dernières actualités Banque
RAFB et FGDR, pourquoi reçoit-on ces documents ? RAFB et FGDR, pourquoi reçoit-on ces documents ? 13/01/2019 - Les établissements bancaires envoient actuellement différents documents pour informer leurs clients. Il s’agit de connaître...
Un éclairage sur le plafonnement des frais bancaires pour certains clients Un éclairage sur le plafonnement des frais bancaires pour certains clients 08/01/2019 - La Fédération bancaire française vient d’indiquer la date de mise en place du plafonnement des frais d’incidence,...
La CLCV s’alarme du taux du livret A après la remontée de l’inflation La CLCV s’alarme du taux du livret A après la remontée de l’inflation 04/01/2019 - Entre un gel du taux à 0,75% et la mise en place prochaine d’un mode de calcul plutôt défavorable, le livret A est dans...
De moins en moins d’agences bancaires en France De moins en moins d’agences bancaires en France 02/01/2019 - Une récente étude de la Banque Centrale Européenne (BCE) soulève les multiples fermetures d’agences bancaires constatées...
La coupure de 500 euros tire sa révérence La coupure de 500 euros tire sa révérence 31/12/2018 - Le billet violet va cesser d’être imprimé le 27 janvier 2019. Pour les Français cela ne va pas bousculer leurs habi