Les encours des crédits immobiliers français dans le top 3 européen

Les encours des crédits immobiliers français dans le top 3 européen

A l’échelle européenne, la France se hisse sur le podium des pays où les encours de crédit immobilier sont les plus importants. L’attractivité des taux est en partie responsable de ce dynamisme.

6 % d’encours en plus en 2017

Les Français sont des inconditionnels de l’immobilier. Cet état ne change pas au fil des ans. D’ailleurs, l’achat d’un logement est généralement la première opération importante d’investissement dans la vie d’un ménage. Pour financer un bien, il est d’usage de s’endetter en ayant recours à un crédit immobilier.

Cet engouement pour l’immobilier n’est donc pas nouveau, mais il s’est accéléré ces deux dernières années. Pourquoi ? La réponse est simple : les taux d’intérêt des prêts à l’habitat sont actuellement dans une phase attractive. La moyenne des taux calculée en avril 2018 plafonne ainsi à 1,47 % pour toutes les durées d’emprunt confondues. De même, les emprunts sur une durée relativement longue comme sur 25 ans voient leur moyenne se fixée à 1,69 % selon l’observatoire Crédit Logement.

En restant sous la barre des 2 %, les taux d’intérêt affichent bel et bien des niveaux qui n’ont plus été observés depuis les années 2000. La période est donc propice à l’acquisition immobilière. Entre 2016, année de la baisse historique, et 2017, les emprunts contractés sont passés de 250 milliards d’euros à 270 milliards.

Les Français remboursent près de 1000 milliards d’euros

Du côté des encours, ceux-ci ce sont établis à 984 milliards d’euros à la fin de l’année 2017. Ce montant prend en compte l’ensemble des capitaux restant dus ainsi que les intérêts pour tous les crédits immobiliers qui ont encore cours. Sur 12 mois, cette statistique évolue ainsi de 6 %. En flirtant avec la barre des 1 000 milliards d’euros, la France se dresse ainsi dans le top 3 européen derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne qui se hissent en tête.

En moyenne, un propriétaire français doit encore rembourser 52 000 euros à son établissement bancaire mais cette donnée n’est pas significative car elle englobe l’ensemble des propriétaires c’est-à-dire ceux qui ont un emprunt en cours et ceux qui ont déjà terminé le remboursement de leur dette. En réalité, le montant moyen restant à rembourser est donc plus proche des 100 000 euros. Reste à savoir si l’année 2018 va voir ses encours progresser, mais cela est une autre question.


Dernières actualités Immobilier
Crédit immobilier : les taux proches du seuil le plus bas en mars Crédit immobilier : les taux proches du seuil le plus bas en mars 19/04/2019 - Les taux baissent encore au mois de mars, une habitude qui rapproche le coût du...
Les prêts immobiliers sans apport, toujours d’actualité en 2019 Les prêts immobiliers sans apport, toujours d’actualité en 2019 10/04/2019 - Les établissements bancaires n’hésitent à faire des offres très intéressantes...
Crédit immobilier : la menace cachée des taux bas Crédit immobilier : la menace cachée des taux bas 08/04/2019 - Si c’est une bonne nouvelle pour la majorité des emprunteurs, la faiblesse des...
Immobilier locatif : les loyers désindexés de l’inflation en 2018 Immobilier locatif : les loyers désindexés de l’inflation en 2018 29/03/2019 - Si les écarts d’évolution des loyers sont contrastés selon le lieu d’habitation,...
Crédit immobilier : les taux bas font grimper la capacité d’emprunt des foyers Crédit immobilier : les taux bas font grimper la capacité d’emprunt des foyers 27/03/2019 - Les conditions de prêt actuelles ont un effet de levier sur la capacité d’emprunt...