Les emprunteurs immobilier pourront changer la domiciliation de leurs revenus après 10 ans

Les emprunteurs immobilier pourront changer la domiciliation de leurs revenus après 10 ans

Une ordonnance ministérielle prévoit d’encadrer et de limiter la durée obligatoire de la domiciliation des revenus pour un crédit à l’habitat. Celle-ci pourrait être fixée à 10 années.

La domiciliation des revenus pourrait être limitée à 10 ans dans le cadre d’un prêt immobilier

En contractant un crédit immobilier, un emprunteur s’engage avec un établissement bancaire. Si durant toute la durée du prêt, le client est lié à sa banque, il en est de même pour ses revenus. En effet, les banques exigent des emprunteurs qu’ils domicilient leurs revenus sur un compte ouvert dans leur établissement. Car en règle générale, le crédit à l’habitat est un produit d’appel des banques ; surtout lorsqu’il s’agit de jeunes accédants à la propriété. L’objectif pour les banques est avant tout de fidéliser leur clientèle. Suivant les plans de carrière des emprunteurs, ces derniers verront leurs revenus augmenter.

De plus, avec le remboursement total du crédit immobilier, les emprunteurs vont disposer d’une épargne supplémentaire. Les banques espèrent donc être en mesure de proposer de nouveaux plans d’investissement pour leur clientèle. En exigeant une domiciliation des revenus, les groupes bancaires s’assurent d’être présents tout au long du développement personnel et professionnel des emprunteurs.

Mais depuis la loi Sapin II, la donne pourrait changer. Ce texte porté durant la législature précédente autorise le gouvernement à encadrer les conditions d’ouverture d’un compte ou d’une domiciliation de revenus en vue de souscrire un crédit immobilier. La loi donne la possibilité au pouvoir exécutif d’agir par ordonnance.

Les prêts immobilier sont remboursés, en moyenne, en moins de 10 ans

Le 31 mai dernier, le ministre de l’Economie a présenté une ordonnance allant dans ce sens à l’occasion du Conseil des ministres. Ce texte prévoit notamment de limiter la domiciliation des revenus à une période de 10 ans.

Cela signifie qu’après une décennie de domiciliation, l’emprunteur serait libre de percevoir ses revenus sur un autre compte bancaire dans un autre établissement. Si cette solution peut permettre aux consommateurs de réduire leurs frais de tenue de compte en trouvant l’offre la plus intéressante, elle pourrait cependant être peu utilisée. En moyenne, les crédits immobiliers sont remboursés sous 10 ans et cela quelle que soit la durée d’emprunt. Cette moyenne est atteinte car les emprunteurs revendent leur bien immobilier pour solder leur prêt en cours.

L’acquisition d’un nouveau bien à l’aide d’un prêt à l’habitat implique de domicilier les revenus de l’emprunteur. En d’autres termes, les emprunteurs demeurent liés avec leur établissement bancaire s’il contracte un nouvel emprunt. La limite de 10 ans serait donc reconduite et donnerait peu d’efficacité à cette nouvelle mesure. La présentation de l’ordonnance devrait être suivie d’une publication prochaine au Journal Officiel.


Dernières actualités Immobilier
Les Français expriment leurs difficultés pour comprendre les prêts immobiliers Les Français expriment leurs difficultés pour comprendre les prêts immobiliers 12/12/2017 - Un Français sur cinq estime que les démarches pour souscrire un crédit à l’habitat...
Immobilier : les prix de l’ancien ont augmenté de 1,6% au 3ème trimestre 2017 Immobilier : les prix de l’ancien ont augmenté de 1,6% au 3ème trimestre 2017 12/12/2017 - Selon la dernière édition de l’indice Notaire-Insee, les prix de l’immobilier...
Augmenter son crédit immobilier pour financer des travaux Augmenter son crédit immobilier pour financer des travaux 09/12/2017 - Une fois installés dans un logement neuf ou ancien, des propriétaires peuvent envisager...
Rachat de crédit : les taux d’intérêt reculent légèrement en novembre Rachat de crédit : les taux d’intérêt reculent légèrement en novembre 08/12/2017 - Selon la dernière étude de l’Observatoire Crédit Logement, les taux d’intérêt...
Nouveau record du nombre de transactions immobilières Nouveau record du nombre de transactions immobilières 04/12/2017 - Entre septembre 2016 et 2017, le nombre de transaction a atteint 952 000 unités....