Les dépôts de dossier de surendettement sont en recul en 2019

Les dépôts de dossier de surendettement sont en recul en 2019

Le surendettement semble se réduire en France pour la 7ème année consécutive, mais il demeure encore bien enraciné chez les foyers fragiles.

11,9% en moins de dépôts de dossier sur un an

C’est récemment que la Banque de France a publié ses statistiques à jour et arrêtées à la fin septembre au sujet du surendettement sur le territoire. La bonne nouvelle, c’est que le nombre de dépôts de dossier est en train de progressivement diminuer. En effet, sur la période entre janvier et septembre 2019, 109 793 personnes ont déposé un dossier auprès d’une commission de surendettement contre 124 681 un an plus tôt, ce qui représente une diminution de 11,9%.

L’année 2019 est donc bien partie pour poursuivre la baisse de dossiers déposés pour la 7ème fois consécutive en autant d’années. En 2017 et en 2018, ces périodes se sont par exemple conclues avec respectivement 181 123 et 162 936 dépôts aux commissions, toujours d’après le régulateur bancaire français.

Parmi les possibles facteurs qui jouent en faveur de cette régression, les différentes avancées juridiques en matière de protection des consommateurs au sujet de la distribution de crédit à la consommation, notamment avec les Lois Lagarde et Hamon qui datent de 2010 et de 2014, ont probablement pesé dans la balance. D’autant plus que le crédit conso n’était pas présent dans plus de 20% des dépôts de dossier en 2018. Cependant, le surendettement demeure toujours une préoccupation qui démontre la difficulté d’une tranche assez conséquente de la population française à subvenir au quotidien.

Les personnes fragiles plus susceptibles à être surendettées

Maintenant, c’est à travers une autre étude datant de 2018 que la Banque de France a pu creuser le profil des personnes endettées. Déjà, près de 50% des surendettés vivait sous le seuil de pauvreté, ce qui ne contribue malheureusement pas à aider les foyers à se sortir de cette passe particulièrement difficile. Aussi, l’exercice d’une activité professionnelle est un facteur important mais pas décisif puisqu’un quart des personnes surendettées était au chômage.

Mais le fléau se répand très nettement chez les personnes isolées qui représentent 68% de la totalité des individus en grande difficulté financière avec leurs emprunts et leurs factures du quotidien. Les familles monoparentales figurent quant à elles dans 22% des cas de foyers surendettés, avec une exposition plus fréquente pour les femmes qui gagnent en moyenne des revenus plus faibles que les hommes. Concrètement, ces statistiques témoignent que les ménages les plus fragiles financièrement et socialement ont une exposition plus prononcé au risque de surendettement.


Dernières actualités Consommation
Budget : ce qui change en décembre 2019 Budget : ce qui change en décembre 2019 03/12/2019 - La fin d’année est annonciatrice de hausse en ce qui concerne les tarifs réglementés...
Black Friday immobilier : faut-il céder à la fièvre acheteuse ? Black Friday immobilier : faut-il céder à la fièvre acheteuse ? 29/11/2019 - Des promoteurs et des agents immobiliers annoncent des offres promotionnelles notamment...
Les dépôts de dossier de surendettement sont en recul en 2019 Les dépôts de dossier de surendettement sont en recul en 2019 21/11/2019 - Le surendettement semble se réduire en France pour la 7ème année consécutive,...
Impôts, immo, pouvoir d’achat … ce qui change au 1er novembre Impôts, immo, pouvoir d’achat … ce qui change au 1er novembre 31/10/2019 - Retour sur tous les éléments qui changent en novembre pour la population et son...
Consommation : ce qui change ce 1er octobre Consommation : ce qui change ce 1er octobre 01/10/2019 - Découvrez ce qui change à partir du 1er octobre 2019 en matière d’énergie et...