La date de versement des réductions et des crédits d’impôt 2019 est connue

La date de versement des réductions et des crédits d’impôt 2019 est connue

Le complément de ce qui a déjà été versé en janvier va être débloqué ce mercredi en faveur des foyers éligibles. Attention, c’est également le moment où le fisc exécute ses demandes de régularisation à la suite de trop-perçus.

2,5 milliards d’euros à distribuer

C’est à partir de ce 24 juillet que l’administration fiscale va procéder au versement des réductions et des crédits d’impôt (RICI) pour le compte de l’année 2018. D’après les informations communiquées par le Ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, la somme totale prochainement versée est évaluée à 2,5 milliards d’euros. Elle vient ainsi compléter une avance réalisée au cours de janvier dernier à hauteur de 60% et attribuée à 6,2 millions de Français. Le crédit d’impôt est un dispositif fiscal de déduction à la suite de dépenses compatibles tels les dons à des associations, les investissements locatifs ou les travaux de rénovation de nature écologique par exemple.

Le fisc s’était alors référé aux déclarations de 2017 pour estimer le premier acompte de janvier puisqu’il ne disposait pas encore des données de 2018. En effet, la déclaration des revenus a débuté en avril pour se clôturer en juin. À la suite de cette campagne, l’administration a donc pu calculer le solde restant à créditer sur le compte de certains bénéficiaires, ainsi que les montants que d’autres vont devoir régulariser.

Une demande de restitution pour 1,7 million de foyers

Le ministère de l’Économie et des finances avance que près de 3 millions de foyers vont toucher un crédit d’impôt complémentaire supérieur à l’acompte originel puisque leurs droits se sont avérés bien plus élevés en 2018 que lors de l’année précédente. Aussi, Bercy ajoute qu’un demi-million de foyers percevra un crédit d’impôt quasi similaire à ce qu’ils ont reçu en 2017.

En outre, quelque 1,7 million de foyers ont profité d’un crédit d’impôt trop élevé alors que leurs droits ne sont plus aussi importants en 2018 qu’en 2017. Sur cette propension, les autorités fiscales vont demander le remboursement de 400 euros en moyenne. Au total, 600 millions d’euros vont être réclamés pour renter dans les caisses de l’État.

Ces restitutions devraient causer la colère de certains foyers peu au fait du mécanisme qui régit le crédit d’impôt et ayant bénéficié d’une versement, à tort, en début d’année. Cependant, un outil qui doit paraître en automne prochain devrait éviter une nouvelle campagne de restitutions massives. Il proposera aux usagers de faire une requête pour signaler une éligibilité moindre, voire absente, au crédit d’impôt par rapport à l’année précédente. Cette nouvelle fonctionnalité sera à retrouver sur le profil impot.gouv dans la section « Gérer mon prélèvement à la source ».


Dernières actualités Consommation
Banque, prime à la conversion … Ce qui change à partir du 1er août 2019 Banque, prime à la conversion … Ce qui change à partir du 1er août 2019 01/08/2019 - Ce mois-ci, des changements sont à prévoir pour le pouvoir d’achat des Fran
Est-il possible d’acheter une voiture sans apport ? Est-il possible d’acheter une voiture sans apport ? 31/07/2019 - Quand il s’agit de lancer un projet auto, l’apport est un élément qui peut...
La date de versement des réductions et des crédits d’impôt 2019 est connue La date de versement des réductions et des crédits d’impôt 2019 est connue 24/07/2019 - Le complément de ce qui a déjà été versé en janvier va être débloqué ce...
Comment financer l’achat d’une piscine ? Comment financer l’achat d’une piscine ? 18/07/2019 - Le coût d’une piscine reste élevé. Pour prendre en charge une partie de l...
Ce qui va changer ce 1er juillet Ce qui va changer ce 1er juillet 28/06/2019 - Lundi, les tarifs réglementés du gaz vont baisser. Pour le secteur bancaire, les...