Crédit pour senior : faut-il emprunter avant ou après la retraite ?

Crédit pour senior : faut-il emprunter avant ou après la retraite

Représentant désormais plus de 20 % des emprunteurs, les profils séniors sont de plus en plus privilégiés par les établissements bancaires. Cependant, faut-il s’endetter avant ou après la retraite ? Eléments de réponse.

Crédit immobilier : les seniors peuvent être de bons clients pour les banques

Avec l’amélioration continue de l’espérance de vie, l’âge des emprunteurs Français progresse. Selon certaines récentes études, les profils seniors représentent désormais plus de 20 % des emprunteurs, contre à peine 10 % il y a juste 5 ans.

La croissance de cette proportion peut être expliquée par l’attractivité des conditions de financement, par la concurrence interbancaire, mais aussi par les nouvelles politiques commerciales des banques et leurs partenaires. A savoir que pour les prêteurs, les seniors peuvent être de très bons clients.

En général, les emprunteurs séniors sont dotés d’un bon apport personnel, d’un patrimoine conséquent ou encore de contrats d’assurance vie et ils ont des charges souvent moins importantes puisqu’ils n’ont plus d’enfant à charge. Des garanties qui permettent aux banques d’accorder des conditions de financement particulièrement attractives à ce type d’emprunteur.

Il est plus avantageux d’emprunter avant la retraite

Si les profils séniors offrent des garanties pour les établissements bancaires, il faut toutefois se lancer dans un projet de crédit avant de partir à la retraite.

En d’autres termes, même si les banques sont sensibles aux garanties qu’offrent les profils seniors, l’emprunt tardif doit se faire lorsque le demandeur est en activité, ce qui est le cas pour la majorité des emprunteurs seniors.

En fait, l’accès au crédit immobilier peut se compliquer une fois à la retraite, notamment à cause de la baisse des revenus. Certaines études montrent qu’une fois à la retraite, les revenus chutent de 15 % à 40 % selon les profils.

A cela s’ajoute les primes d’assurance emprunteur qui ont tendance à devenir lourdes après le passage à la retraite. Et encore plus en cas de soucis de santé. Des surprimes liées à la situation de santé de l’emprunteur peuvent faire augmenter le coût total du prêt.


Dernières actualités Immobilier
Crédit immobilier : les taux proches du seuil le plus bas en mars Crédit immobilier : les taux proches du seuil le plus bas en mars 19/04/2019 - Les taux baissent encore au mois de mars, une habitude qui rapproche le coût du...
Les prêts immobiliers sans apport, toujours d’actualité en 2019 Les prêts immobiliers sans apport, toujours d’actualité en 2019 10/04/2019 - Les établissements bancaires n’hésitent à faire des offres très intéressantes...
Crédit immobilier : la menace cachée des taux bas Crédit immobilier : la menace cachée des taux bas 08/04/2019 - Si c’est une bonne nouvelle pour la majorité des emprunteurs, la faiblesse des...
Immobilier locatif : les loyers désindexés de l’inflation en 2018 Immobilier locatif : les loyers désindexés de l’inflation en 2018 29/03/2019 - Si les écarts d’évolution des loyers sont contrastés selon le lieu d’habitation,...
Crédit immobilier : les taux bas font grimper la capacité d’emprunt des foyers Crédit immobilier : les taux bas font grimper la capacité d’emprunt des foyers 27/03/2019 - Les conditions de prêt actuelles ont un effet de levier sur la capacité d’emprunt...