Crédit immobilier : les taux n’augmentent plus

Après plusieurs mois de hausse quasi-continue, plusieurs établissements bancaires ont revu à la baisse leurs taux d’intérêt des crédits immobiliers, selon les intermédiaires bancaires. Comment expliquer cette soudaine baisse ?

Et si la hausse des taux n’était qu’une parenthèse ?

De novembre 2016 à avril 2017, les barèmes des financements à l’habitat sont passés de 1,31 % à 1,51 % en moyenne, selon les chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Dans un climat d’incertitude totale, cette tendance haussière a été continue, mais à regarder de près les chiffres, force est de constater qu’elle a été aussi très limitée, voir quasi-stable pour certains profils emprunteurs.

C’est dans ce contexte qu’en ce début de mois de mai plusieurs intermédiaires bancaires ont constaté que de nombreuses banques (régionales ou nationales) ont revu leurs taux d’intérêt à la baisse. Ces établissements prêteurs affichent des baisses allant de 0,05 % à 0,15 % en fonction des profils et des projets de financement.

Selon certaines prévisions, les taux d’emprunt pourraient continuer à baisser dans les semaines et mois à venir. Toutefois peut-on affirmer que cette tendance haussière des taux n’était qu’une parenthèse ? Pas tout à fait.

A savoir que même si la tendance haussière a été très légère, même si de plus en plus de banques revoient leurs barèmes à la baisse, les dernières statistiques montrent tout de même que près de la moitié des barèmes reçus en ce début de mois sont stables (16 banques) ou légèrement à la hausse (10 banques). La prudence doit donc rester de mise, même si les conditions de refinancement des banques auprès de la BCE restent toujours bonnes.

Alors, pourquoi les taux continuent de baisser ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer le changement de stratégie des banques concernant l’évolution des barèmes des crédits immobiliers. D’abord, la demande de crédit commence à se stabiliser, voire diminuer si on ne prend pas en compte les rachats de crédit immobilier, dans plusieurs banques depuis quelques semaines alors que nous ne sommes qu’en mai, période traditionnellement d’activité intense.

De ce fait, les établissements bancaires qui ont pris le moins d’avance sur leurs objectifs commerciaux deviennent de plus en plus concurrentiels avec des conditions très attractives. Ces prêteurs renouent donc avec de très légères baisses permettant à certains profils emprunteurs de flirter avec des taux record (moins de 1 % sur 20 ans).

Ensuite, cette nouvelle baisse des taux peut aussi être expliquée par le contexte économique qui est encore très favorable. A savoir que depuis 2 mois, le niveau des obligations assimilables du trésor sur 10 ans de la France recule.

Pour rappel, c’est sur cet indice que la quasi-totalité des prêteurs se basent pour établir leurs barèmes proposés aux particuliers. En d’autres termes, plus les OAT 10 ans de France baissent, plus les taux d’intérêt des prêts immobiliers aux particuliers reculent.


Dernières actualités Taux
Les taux et la production des crédits immobiliers stagnent Les taux et la production des crédits immobiliers stagnent 08/08/2017 - L’enthousiasme des Français pour l’immobilier ne s’est pas atténué malgré...
Hausse des taux d’intérêt : la surchauffe n’est pas pour tout de suite Hausse des taux d’intérêt : la surchauffe n’est pas pour tout de suite 25/07/2017 - Après une hausse continue pendant les trois premiers mois de l’année, le taux...
Les taux et les prix de l’immobilier continuent de progresser Les taux et les prix de l’immobilier continuent de progresser 23/07/2017 - Le pouvoir d’achat des Français qui souhaitent acheter un bien a diminué en 2017...
Hausse des taux pendant la période estivale : l’été 2017 fait exception Hausse des taux pendant la période estivale : l’été 2017 fait exception 17/07/2017 - Alors que traditionnellement, la période estivale est propice aux remontées des...
Livret A : la rémunération va-t-elle passer à 1 % ? Livret  A : la rémunération va-t-elle passer à 1 % ? 13/07/2017 - Le mode de calcul de révision du taux du Livret A a changé. Le livret d’épargne...