Le crédit immobilier reste dynamique selon la Banque de France

Le crédit immobilier reste dynamique selon la Banque de France

Selon les derniers chiffres de la Banque de France, la production du crédit immobilier reste toujours dynamique, malgré la baisse considérable de la part des rachats de prêt dans les nouveaux prêts accordés aux particuliers.

Production de prêt immobilier : une progression de 6 % en juillet 2017

Hors rachat et renégociation de prêt immobilier, la production mensuelle des financements à l’habitat a avoisiné les 14 milliards d’euros en juillet. En fait, les banques ont accordé 13,9 milliards d’euros en juillet, soit exactement la même production qu’un mois plutôt.

Sur un an, cette production représente une progression de 6 % en juillet, après 6,1 % en juin, selon les chiffres publiés par la Banque de France. Pour les taux d’intérêts, les chiffres montrent une stabilité avec 1,61 % en juillet, contre 1,62 % un mois plutôt.

Du côté de l’encours total des prêts immobiliers, la Banque de France souligne une légère progression à 933 milliards en juillet contre 927 un mois plutôt. Pour les prêts à la consommation, la production du mois de juillet a été marqué par une accélération de plus de 6,2 %, après 5,2 % un mois plutôt.

La part des rachats et des renégociations de prêt poursuit sa chute

En janvier 2017, plus de 60 % des crédits immobiliers accordés aux particuliers concernaient des opérations de rachat ou de renégociation de prêt à l’habitat. Cette proportion est tombée à seulement 27 % en juillet 2017, selon le baromètre mensuel des crédits aux particuliers de la Banque de France.

La part des opérations de rachat de créances poursuit ainsi sa réduction. Une tendance confirmée par les grands réseaux d’intermédiaires bancaires qui constatent cette érosion depuis plusieurs mois. Les conséquences de cette tendance sont déjà visibles sur la production des nouveaux crédits immobiliers.

Les chiffres de l’institution montrent que malgré le dynamisme du crédit immobilier, la production de nouveaux financements est en recul par rapport au début de l’année où la production s’élevait à 38,3 milliards d’euros pour le seul mois de janvier, contre 19,1 milliards d’euros en juillet.

Le rachat de crédit reste pourtant attractif   

Baisser le montant de ses échéances, raccourcir la durée de son contrat de prêt, réorganiser la gestion de ses finances…, le rachat de crédit est sollicité pour des motivations diverses et variées, même si l’obtention de meilleurs taux est la principale motivation des Français.

Cependant, si la part des rachats et renégociations de prêt dans les crédits nouveaux continue de baisser, force est de constater que ces opérations de banques n’ont quasiment rien perdu de leur attractivité.

A savoir que la vive concurrence que se livrent les banques joue en faveur des emprunteurs souhaitant obtenir de meilleures conditions de financement pour leurs encours. Le rachat de prêt immobilier reste toujours intéressant financièrement et il est toujours possible de bénéficier de modalités avantageuses. Pour cela, il suffit de solliciter un intermédiaire bancaire spécialisé en la matière et mandaté par plusieurs établissements bancaires.


Dernières actualités Immobilier
Les Français sont les champions de l’investissement au Portugal Les Français sont les champions de l’investissement au Portugal 22/11/2017 - Plus d’un quart des opérations immobilières réalisées au Portugal par des étrangers...
Prêt immobilier insuffisant pour terminer la construction : que faire ? Prêt immobilier insuffisant pour terminer la construction : que faire ? 20/11/2017 - Si la construction de maison est un projet exceptionnel et unique, il faut savoir...
Crédit immobilier : les taux sont toujours attractifs en novembre Crédit immobilier : les taux sont toujours attractifs en novembre 18/11/2017 - En novembre 2017, la plupart des banques concèdent encore quelques baisses des taux...
Crédit immobilier : les perspectives sont moins florissantes pour 2018 Crédit immobilier : les perspectives sont moins florissantes pour 2018 15/11/2017 - Avec des taux d’intérêt toujours attractifs, malgré quelques hausses, les récentes...
Le maintien du PTZ pendant deux ans dans certaines zones a été voté Le maintien du PTZ pendant deux ans dans certaines zones a été voté 13/11/2017 - Bonne nouvelle pour les ménages modestes et les primo-accédants, les députés...