Crédit immobilier : quel est le profil le plus recherché par les banques ?

Crédit immobilier : quel est le profil le plus recherché par les banques ?

Si le marché du crédit immobilier continue de battre des records avec des offres de plus en plus diversifiées, il faut savoir que les banques accordent encore des taux d’intérêt inédits aux profils emprunteurs qu’elles jugent intéressants. Cependant, qui sont les nouveaux chouchous des banques ?

Les banques privilégient les jeunes couples aux revenus élevés

Malgré la hausse des prix à la consommation, les établissements bancaires continuent d’accorder des taux d’intérêt particulièrement bas, voire inédits à certains profils emprunteurs qu’ils considèrent les plus intéressants. Ces emprunteurs sont principalement les jeunes aux revenus élevés. En fait, même si les principaux critères étudiés par les prêteurs au moment de l’attribution d’un financement à l’habitat restent l’apport personnel, la capacité d’emprunt et le comportement bancaire de l’emprunteur, les nouveaux « chouchous » des banques sont davantage sélectionnés sur leur âge et leur niveau de revenus.

De ce fait, les primo-accédants ayant des revenus conséquents sont les emprunteurs les plus courtisés actuellement par les banques. Selon certains réseaux d’intermédiaire bancaire, ces profils emprunteurs peuvent prétendre à des taux d’intérêt inférieurs à 1 % sur 20 ans pour l’acquisition de leur résidence principale.

Pour ces jeunes aux revenus conséquents, les banques et leurs partenaires sont prêts à accorder des financements à l’habitat avec des décotes supplémentaires par rapport aux conditions officielles. Ces profils, à fort potentiel pour les banques, représentent également de très bons clients à long terme puisqu’ils sont susceptibles de souscrire de nouveaux produits bancaires et de domicilier leurs activités bancaires dans leur banque prêteuse.

Crédit immobilier : la rentrée est propice aux meilleures conditions

Alors que les températures commencent à grimper, les différents baromètres ne font toujours pas objet de coup de chaud pour les conditions des crédits immobiliers accordés aux particuliers. Les taux d’intérêt restent très attractifs et ne sont pas prêts à augmenter. Pour certains observateurs, les barèmes vont se maintenir au plus bas en cette rentrée.

A savoir que les barèmes sont de plus en plus intéressants depuis un an. Cette tendance baissière des taux incite de nombreux Français à concrétiser leur projet d’acquisition immobilière. Elle redynamise également le marché immobilier en augmentant le nombre d’investisseurs dans la pierre.

Par ailleurs, comme à l’accoutumée, la rentrée est toujours propice aux bonnes conditions de financement à l’habitat au vu de la concurrence forte que se livrent les établissements bancaires. Ce contexte avantageux devrait même se maintenir dans les semaines à venir.

De plus, la rentrée est aussi une période bénéfique pour le marché du prêt à l’habitat avec la sortie des taux promotionnels défiant toute concurrence. Cependant, malgré l’attractivité des conditions de financement ou encore la concurrence rude entre les banques, le crédit immobilier est accordé uniquement si le demandeur satisfait certains critères, notamment la stabilité de sa situation financière et professionnelle, la sérénité de son comportement bancaire ou encore sa capacité de remboursement.


Dernières actualités Immobilier
Crédit immobilier : les conditions d’emprunt restent favorables jusqu’à la fin de l Crédit immobilier : les conditions d’emprunt restent favorables jusqu’à la fin de l’année 29/10/2018 - Selon une étude de la Banque centrale européenne,  les banques ne prévoient pas...
L’immobilier ancien voit ses prix reculer L’immobilier ancien voit ses prix reculer 26/10/2018 - La pierre attire toujours les Français.  Pour attirer une clientèle qui profite...
Offre de crédit immobilier : les banques généralisent la signature électronique Offre de crédit immobilier : les banques généralisent la signature électronique 25/10/2018 - Afin de suivre l’évolution digitale et de s’adapter aux changements des modes...
L’efficacité des travaux de rénovation remise en question L’efficacité des travaux de rénovation remise en question 24/10/2018 - Une étude récente remet en cause l’efficacité réelle des travaux de rénovation...
Le nombre de PTZ chute de 30 % au second trimestre 2018 Le nombre de PTZ chute de 30 % au second trimestre 2018 10/10/2018 - Permettant de financer gratuitement à crédit une partie d’un achat immobilier...