Crédit à la consommation : nette hausse de la production en avril

Crédit à la consommation : nette hausse de la production en avril

Selon les statistiques mensuelles de l’association Française des sociétés financières, la production de crédit à la consommation par les établissements spécialisés a fortement augmenté en avril 2018.

Crédit conso : l’activité reste soutenue par le prêt auto

En avril 2018, la production des prêts à la consommation distribués par les banques spécialisées de l’association Française de sociétés financières (ASF) a progressé de 11,6 % par rapport à la même période de 2017. La production cumulée sur un an augmente de 4,3 % par rapport à avril 2017. Ces chiffres montrent que la phase de redressement commencée il y a 3 ans se poursuit.

Cependant, si ces statistiques montrent que tous les secteurs du crédit à la consommation sont en croissance, force est de constater que l’activité est principalement soutenue par les financements automobiles avec une nette augmentation de près de 22 % en avril 2018 et de 15,6% sur le premier trimestre. A savoir que la dynamique de ce secteur est tirée vers le haut par les opérations de location avec option d’achat (LOA) qui font l’objet d’une hausse de 64,4 % par rapport à avril 2017 et de plus de 57 % sur les 3 premiers mois de l’année.

Quant aux crédits « auto » affectés, les chiffres montrent une progression de 18,6 % en avril et 12,4 % en moyenne sur le premier trimestre 2018. De ce fait, le financement d’automobiles continue d’être le principal moteur de la croissance du crédit à la consommation.

Le crédit renouvelable a légèrement progressé

Pour rappel, le crédit renouvelable ou le prêt permanent représente une réserve d’argent toujours à disposition du souscripteur. Les fonds disponibles peuvent être totalement ou partiellement utilisés pour l’achat d’un bien ou d’un service, en une ou plusieurs fois. De ce fait, l’emprunteur ne rembourse que les intérêts des fonds effectivement débloqués.

Ce type de crédit à la consommation est accusé de favoriser le surendettement. Conséquence : les Français se méfient de plus en plus des crédits renouvelables, anciennement appelés les prêts revolving. Il faut savoir que les différentes législations ont particulièrement renforcé l’accès à ces types de financement à la consommation.

Malgré ce contexte, les récentes statistiques de l’ASF montrent une légère progression des prêts renouvelables en 2018 par rapport à la même période de 2017. Leur production d’avril 2018 s’établit ainsi à 796 millions d’euros, contre 771 un an plutôt, soit une légère hausse de 3,2 %.


Dernières actualités Immobilier
Crédit immobilier : les conditions d’emprunt restent favorables jusqu’à la fin de l Crédit immobilier : les conditions d’emprunt restent favorables jusqu’à la fin de l’année 29/10/2018 - Selon une étude de la Banque centrale européenne,  les banques ne prévoient pas...
L’immobilier ancien voit ses prix reculer L’immobilier ancien voit ses prix reculer 26/10/2018 - La pierre attire toujours les Français.  Pour attirer une clientèle qui profite...
Offre de crédit immobilier : les banques généralisent la signature électronique Offre de crédit immobilier : les banques généralisent la signature électronique 25/10/2018 - Afin de suivre l’évolution digitale et de s’adapter aux changements des modes...
L’efficacité des travaux de rénovation remise en question L’efficacité des travaux de rénovation remise en question 24/10/2018 - Une étude récente remet en cause l’efficacité réelle des travaux de rénovation...
Le nombre de PTZ chute de 30 % au second trimestre 2018 Le nombre de PTZ chute de 30 % au second trimestre 2018 10/10/2018 - Permettant de financer gratuitement à crédit une partie d’un achat immobilier...