Crédit : les banques pourraient se montrer encore plus sélectives

Crédit : les banques pourraient se montrer encore plus sélectives

Si chaque banque a mis au point des conditions d’octroi claires précisant quels financements peuvent être accordés à quels clients, la conjoncture pourrait contraindre les prêteurs à être un peu plus sélectifs sur certains types de crédits.

Des banques plus sélectives en préparation de 2018

Même si les critères d’octroi de base, à savoir la solvabilité de l’emprunteur, la sérénité de sa situation financière ou encore la stabilité de sa situation professionnelle…, sont quasiment les mêmes dans toutes les banques, il faut savoir qu’une demande de financement réalisée par un profil « premium » n’est pas traitée de la même manière que celle émanant d’un profil standard ou moyen.

Ayant déjà rempli leurs objectifs commerciaux très ambitieux pour 2017et en pleine préparation de 2018, certains établissements bancaires sont devenus ultra-sélectifs avec leurs clients privilégiant les ménages les plus aisés. Désormais en position de force, ces banques n’hésitent plus à durcir leurs critères d’octroi des prêts, notamment des financements à l’habitat et recalent systématiquement les ménages qui n’ont pas de situation professionnelle stable (CDI, fonctionnaire, profession libérale sous certaines conditions…). D’autres se montrent particulièrement fermes sur l’apport personnel (au moins 10 % du projet), redevenu un critère indispensable pour obtenir un taux d’emprunt attractif.

Dans le contexte actuel, l’enjeu est double pour les prêteurs. Comme, ils bénéficient des conditions de refinancement ultra-favorables, ils continuent à afficher des taux d’intérêt bas tout en essayant de préserver leurs marges. De ce fait, les emprunteurs les plus modestes et certains primo-accédants peuvent difficilement faire jouer la concurrence pour prétendre aux meilleures conditions en vigueur.

Obtenir de crédit : solliciter un intermédiaire bancaire peut être la solution

Dans un contexte de durcissement de conditions d’octroi de prêt, solliciter les services d’un intermédiaire peut être la solution pour obtenir un crédit immobilier aux meilleures conditions en vigueur ou pour prétendre à un prêt à l’habitat.

A savoir que ces spécialistes mandatés par plusieurs établissements bancaires ont généralement pré-négocié des accords, des clauses et des offres spécifiques avec certains de leurs partenaires bancaires. Contrairement aux banques qui sont des plutôt des interlocuteurs généralistes, les intermédiaires bancaires sont des spécialistes en la matière qui peuvent accéder à plusieurs offres de plusieurs banques.

En fait, il envoie le dossier de ses clients aux banques qui sont susceptibles de les financer. Si le profil emprunteur de son client est atypique, le professionnel sera en mesure de lui proposer des modalités d’emprunts plus adaptées. Par ailleurs, au-delà de la proposition d’offres de financement adaptées, un intermédiaire bancaire doit aussi respecter ses devoirs en suivant un code de déontologie ainsi que la législation en vigueur concernant le courtage.


Dernières actualités Immobilier
Les Français sont les champions de l’investissement au Portugal Les Français sont les champions de l’investissement au Portugal 22/11/2017 - Plus d’un quart des opérations immobilières réalisées au Portugal par des étrangers...
Prêt immobilier insuffisant pour terminer la construction : que faire ? Prêt immobilier insuffisant pour terminer la construction : que faire ? 20/11/2017 - Si la construction de maison est un projet exceptionnel et unique, il faut savoir...
Crédit immobilier : les taux sont toujours attractifs en novembre Crédit immobilier : les taux sont toujours attractifs en novembre 18/11/2017 - En novembre 2017, la plupart des banques concèdent encore quelques baisses des taux...
Crédit immobilier : les perspectives sont moins florissantes pour 2018 Crédit immobilier : les perspectives sont moins florissantes pour 2018 15/11/2017 - Avec des taux d’intérêt toujours attractifs, malgré quelques hausses, les récentes...
Le maintien du PTZ pendant deux ans dans certaines zones a été voté Le maintien du PTZ pendant deux ans dans certaines zones a été voté 13/11/2017 - Bonne nouvelle pour les ménages modestes et les primo-accédants, les députés...