Consommation : le e-commerce est toujours en forme

Consommation : le e-commerce est toujours en forme

Avec des fréquentations, des transactions et une clientèle en hausse, le commerce en ligne a toujours autant les faveurs des Français.

20 milliards d’euros de transactions au premier trimestre

S’il n’est pas rare d’entendre les commerçants se plaindre de la conjoncture économique, le son de cloche n’est pas le même pour le e-commerce. Profitant de nouveaux moyens de paiements sécurisés et d’interfaces spécialement pensées pour les internautes, les sites de commerce en ligne ont su appréhender les nouveaux modes de consommation des Français.

Aujourd’hui, commander des articles d’habillement ou des biens culturels (livres, albums musicaux, Blu-ray) depuis son smartphone ou sa tablette est devenu un geste du quotidien. Cet engouement pour les achats en ligne permet aux ventes d’e-commerce de progresser de 14,2 % par rapport au premier trimestre de 2016.

Selon les chiffres de la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance), les ventes du premier trimestre 2017 atteignent 20 milliards d’euros. Sur la même période, le nombre de transactions a lui aussi augmenté avec une évolution de 20,5 % soit 290 millions d’ordres d’achat.

Plus de boutiques en ligne pour une offre élargie

Médiamétrie, mesureur d’audience en France, estime que le nombre de Français réalisant des achats en ligne représente une clientèle de 36 millions d’individus. En ayant passé plus de commandes en ce début d’année, les e-consommateurs ont vu le montant de leur panier moyen s’alléger et s’établir à 69 euros. Depuis 2015, le montant moyen d’achat est en recul (78 euros en 2015, 73 euros en 2016).

Si le panier moyen est en baisse, la Fevad ne s’alarme pas puisque pour sa part, la fréquence d’achat augmente. En effet, si l’année dernière les Français ont réalisé 7 commandes entre janvier et mars, cette année cette moyenne se porte à 9.

Les ventes et le nombre d’acheteurs ne sont pas les seuls à progresser. En effet, le nombre de sites de commerce en ligne est lui aussi en hausse. Avec plus de 206 000 marchands sur internet, cette statistique évolue de +11 % et s’inscrit dans la continuité (+12 % au premier trimestre 2016). Ces centaines de milliers de boutiques voient toutefois le marché trusté par les géants du e-commerce.


Simulateur rachat de crédit