Une compagnie de voiture avec chauffeur lance sa carte de crédit

Une compagnie de voiture avec chauffeur lance sa carte de crédit

Une société de VTC propose désormais une carte bancaire à ses usagers. Son utilisation donnera accès à des réductions.

Une carte pour fidéliser la clientèle

Depuis leur arrivée en France, les compagnies de VTC (voiture de transport avec chauffeur) font l’actualité. Leur bras de fer avec les taxis met en exergue le débat sur l’ubérisation de la société française. Née aux Etats-Unis, la start-up de VTC la plus connue, prévoit d’y déployer un nouveau service. En effet, à partir du 2 novembre prochain, Uber lancera une carte de crédit. Pour cela, l’entreprise s’est associée à une grande banque américaine et à l’un des principaux réseaux de paiement par carte (Visa).

Si le service de VTC consiste à conduire un particulier d’un point A à un point B contre une rémunération, le lancement de cette carte bancaire devrait lui permettre d’ajouter une corde à son arc. Car en plus du transport de passager, la start-up propose de livrer des repas à domicile. Grâce à la nouvelle carte, les clients profiteront de remise sur les hôtels et les billets d’avions ou bien sur des sites d’e-commerce partenaires.

La guerre des cartes bancaires fait rage

La bataille des cartes bancaires ne se déroule pas uniquement au pays de l’Oncle Sam. En Europe et en France, les néobanques bouleversent les offres du marché. Les banques en lignes avaient déjà initié le travail en proposant des carte bleues premium et cela gratuitement. En contrepartie, les clients doivent justifier de hauts revenus, domicilier leur salaire ou déposer une somme sur un livret d’épargne en ligne.

Tandis que dans les banques classiques, les cartes bancaires dites haut-de-gamme requièrent une cotisation annuelle d’une à plusieurs centaines d’euros. Les banques de dernière génération accentuent cette révolution en rendant l’usager plus autonome dans la gestion de sa carte bleue. Mais de plus en plus de voix émettent des doutes sur les intentions de la compagnie de VTC. En effet, elles craignent que les données collectées soient commercialisées. Pour l’instant, seuls les USA sont concernés par cette nouveauté.


Dernières actualités Fintech
Les banques multiplient les incubateurs de fintech Les banques multiplient les incubateurs de fintech 04/02/2019 - Pour ne pas rater l’innovation qui plaira aux clients, les banques investissent...
Open banking : dernière ligne droite avant la DSP2 Open banking : dernière ligne droite avant la DSP2 30/01/2019 - Les banques ont jusqu’au mois de septembre pour mettre en place leur accès aux...
Les Fintech ont levé 365 millions d’euros en 2018 Les Fintech ont levé 365 millions d’euros en 2018 19/01/2019 - Les investisseurs continuent de faire confiance aux nouveaux acteurs de la technologie...
185 millions d’euros pour le crowdfunding immobilier en 2018 185 millions d’euros pour le crowdfunding immobilier en 2018 18/01/2019 - Les sites de prêts pour des projets immobiliers - crowdlending - ont encore fait...
Crowdfunding : prudence avant d’investir sur les plateformes Crowdfunding : prudence avant d’investir sur les plateformes 01/12/2018 - Le crowdfunding a le vent en poupe. Notamment avec l’innovation financière qui...