Comment obtenir un prêt immobilier une fois à la retraite ?

Comment obtenir un prêt immobilier une fois à la retraite ?

Les banques n’ont pas de réticence à accorder un crédit immobilier après 60 ans si les ressources financières le permettent. Toutefois, l’assurance emprunteur peut vite barrer les espoirs pour les plus âgés, à moins d’envisager une délégation d’assurance.

Les crédits accessibles aux personnes âgées

Les séniors parviennent généralement à leurs fins lorsqu’ils souhaitent concrétiser un projet d’achat immobilier. Une fois sonné le glas de la vie active, un retraité obtient une stabilité de sa situation financière. En effet, sa pension mensuelle est fixe et s’indexe uniquement en fonction des variations de l’inflation. De surcroît, un patrimoine a pu être constitué durant la période d’activité. Les établissements bancaires n’ont donc que peu de craintes de proposer des crédits à ce type d’emprunteur malgré un âge avancé. Le tout est de fournir suffisamment de garanties financières en contrepartie.

Cependant, là où une personne de plus de 60 ans peut rencontrer des difficultés lors d’une contraction d’un prêt immobilier, c’est en ce qui concerne la souscription d’une assurance emprunteur. Ce produit est destiné à assurer le remboursement du crédit en cas de défaillance prise en charge par le contrat. La garantie la plus commune est la couverture contre le risque de décès. Et du fait de leur inactivité, les personnes âgées n’ont plus aucun intérêt à tirer d’une clause complémentaire telle que la perte d’emploi.

Effectuer une délégation d’assurance pour son crédit sénior

Là où les premières déconvenues peuvent apparaître, c’est au niveau des conditions tarifaires. Étant donné qu’un sénior est plus exposé au risque de maladie ou de décès, la cotisation mensuelle d’une assurance emprunteur est généralement bien plus onéreuse. De plus, il arrive que les contrats d’assurance proposés par les organismes prêteurs stipulent une prise en charge jusqu’à un certain âge. Une fois les 70 ou les 75 ans atteints, des clauses peuvent mettre un terme à la couverture alors que le crédit immobilier est encore en cours de remboursement. Si les plus haut revenus peuvent se permettre de faire un prêt immobilier sur 10 ou 15 ans, d’autres ne disposent pas de cette capacité d’emprunt.

L’alternative à cette mésaventure est de pratiquer une délégation d’assurance. Concrètement, il s’agit de s’assurer auprès d’un professionnel autre que l’organisme prêteur. En recourant à ce procédé, un retraité va pouvoir obtenir une offre d’assurance moins chère qui pourra répondre à ses attentes au niveau des conditions de couverture. En effet, l’ouverture du marché de l’assurance emprunteur a permis de voir l’émergence d’offres attractives et plus compétitives que celles des établissements prêteurs. Enfin, ces assureurs peuvent couvrir une personne au-delà des 75 ans, même si la tarification peut augmenter en conséquence. En revanche, l’emprunteur obtiendra la certitude d’être couvert contre un ou plusieurs risques pendant toute la durée du crédit.


Dernières actualités Immobilier
Le pouvoir d’achat immobilier en hausse depuis 10 ans Le pouvoir d’achat immobilier en hausse depuis 10 ans 12/12/2019 - La capacité d’achat des Français sur le marché immobilier a progressé depuis...
Achat immobilier, faut-il attendre 2020 ? Achat immobilier, faut-il attendre 2020 ? 10/12/2019 - Passer les fêtes de fin d’années chez soi peut être rassurant pour les candidats...
L’immobilier ancien voit ses ventes exploser en 2019 L’immobilier ancien voit ses ventes exploser en 2019 09/12/2019 - La barre du million de transactions a déjà été franchie pour le marché de l’ancien....
Acheter un bien immobilier à la campagne Acheter un bien immobilier à la campagne 27/11/2019 - L’envie d’espace vert séduit plus d’un Français sur deux. Mais avant de ...
Comment financer l’aménagement d’un souplex Comment financer l’aménagement d’un souplex 13/11/2019 - A Paris, les sousplex sont recherchés sur le marché de l’immobilier. Pour faire...