Comment les Français ont-ils placé leur argent en 2017

Comment les Français ont-ils placé leur argent en 2017

La Banque de France a scruté les comptes des usagers bancaires dans l’Hexagone. L’assurance-vie et les épargnes réglementées ne sont plus plébiscitées.

L’assurance-vie fait grise mine

En ce début d’année, les études sur 2017 rendent leurs résultats. La dernière en date s’est intéressée à la manière dont les Français ont géré leur argent l’année passée. L’étude de la Banque de France porte en particulier sur 5 produits ou placements d’épargne.

Sans surprise, aux regards des faibles rendements attendus, l’assurance-vie n’a guère séduit les épargnants et termine en dernière position. La collecte nette, c’est-à-dire la différence entre les dépôts et les retraits, a plafonné à 7,2 milliards d’euros. Sur les 12 mois de 2016, la collecte nette avait culminé à 17 milliards d’euros. Les faibles taux liés aux nouvelles dispositions législatives ont détourné les Français de l’assurance vie.

En arrivant au pied du podium, le Livret A affiche des résultats sensiblement meilleurs. La Caisse des dépôts et consignations indique, le livret d’épargne réglementé réalise une collecte nette de 102 milliards d’euros. Pour rappel, le livret A est rémunéré à hauteur d’un taux d’intérêt annuel de 0,75 %.

Les PEL et l’épargne non-réglementée vont bon train

La troisième marche, quant à elle, revient au PEL. L’année dernière, le Plan d’épargne logement a vu sa collecte atteindre 11,5 milliards d’euros. Certes, le PEL fait mieux que le livret A, mais il faut rappeler que la collecte était de 24 milliards d’euros en 2015, soit plus du double. Les résultats du plan d’épargne logement s’expliquent notamment par l’obligation qui incombe aux détenteurs. Ces derniers doivent verser, chaque année, au minimum 540 euros sur leur plan. D’autre part, la baisse des taux a également joué son rôle car si les taux de rendements sont bas, les taux de prêt qui peuvent être obtenus grâce au PEL restent attractifs. Ce plan d’épargne est donc idéal en cas d’achat immobilier dans les prochaines années.

La médaille d’argent est décrochée par les livrets bancaires non-réglementés. Face aux livrets classiques (Livret A, LDDS , LEP), les livrets qui sont fiscalisés tirent leur épingle du jeu. La Banque de France estime que la collecte nette des livrets spécifiques s’élève 14,1 milliards d’euros.

Des milliards dorment sur les comptes courant

La première place revient à un placement un peu particulier puisqu’il n’en est pas un. A vrai dire, les Français ont préféré, en 2017, déposer de l’argent sur leur compte courant. Qualifié de dépôt à vue par le système bancaire, les comptes chèques n’ouvrent droit à aucun rendement pour leur titulaire. L’usage d’un compte courant permet de gérer les dépenses quotidiennes. Face aux taux bas proposés via les produits d’épargne réglementée, il semble que les usagers aient préféré laisser dormir leurs liquidités au lieu d’envisager un placement. En conséquence, la collecte nette des comptes courants a brillé en 2017 pour atteindre 40 milliards d’euros soit un encours supérieur aux années 2015 et 2016 (avec respectivement 35,5 milliards et 33 milliards d’euros).


Dernières actualités Banque
Les Français attendent une baisse des frais bancaires Les Français attendent une baisse des frais bancaires 16/09/2018 - Les usagers bancaires estiment que le coût des services bancaires pourrait être moins important. Dans le même temps, ils...
Banque en ligne : 47 % des usagers prêts à franchir le pas Banque en ligne : 47 % des usagers prêts à franchir le pas 10/09/2018 - Les banques sur internet intéressent de plus en plus les usagers en France. Moins chères, plus disponibles, ont-elles enfin...
Un plafonnement des frais bancaires pour la clientèle fragile Un plafonnement des frais bancaires pour la clientèle fragile 04/09/2018 - L’ensemble des dirigeants des plus grandes banques françaises ont convenu à un engagement pour plafonner les frais bancaires....
Carte de crédit ou carte de débit ? Carte de crédit ou carte de débit ? 27/08/2018 - Toutes les cartes bancaires ne se valent pas. Entre carte de crédit, de débit différé ou immédiat, les services proposés...
Faut-il avoir peur des néo-banques ? Faut-il avoir peur des néo-banques ? 25/08/2018 - Les banques de dernière génération font des émules en France. Mais ont-elles droit aux mêmes garanties que les banques...