Changer de banque : 6 Français sur 10 l’envisagent

Tous les usagers bancaires ne sont pas au fait de la nouvelle mobilité.

Selon une récente étude, plus d’un Français sur deux est prêt à changer de banque. Ce choix est principalement motivé par une mauvaise expérience, des frais trop élevés ou une perte de confiance dans leur banque.

Frais bancaires : les clients cherchent aussi le moins cher

Depuis 2016 et la formidable baisse des taux des crédits immobiliers, les banques voient de nombreux clients se présenter à leur porte. Avec une moyenne des taux qui reste plus que contenue depuis le début de l’année, le phénomène se poursuit donc en 2017. Pour obtenir le meilleur taux pour leur prêt immobilier, les emprunteurs n’hésitent pas à comparer les offres et à faire jouer la concurrence. Pourtant le taux le plus attractif n’est pas la seule donnée à prendre en compte. Il faut également prêter attention à l’assurance de prêt ainsi qu’aux frais annexes.

S’engager contractuellement avec une banque implique d’y détenir un compte un banque. La durée minimale pour la domiciliation des revenus est désormais inscrite dans les textes de loi : 10 ans. Pendant au moins une décennie, l’emprunteur est donc lié avec sa banque si en contrepartie il a obtenu un avantage lors de la souscription du crédit.

La nouvelle mobilité bancaire facilite le changement d’établissement bancaire

Les emprunteurs et plus généralement chaque usager bancaire, doivent régler des frais de tenue de compte. Selon l’établissement bancaire, ces frais représentent une somme allant du simple au double. Selon un récent sondage du cabinet Deloitte, les tarifs pratiqués sont la deuxième raison pour laquelle les clients sont prêts à changer de banque. L’étude révèle que 36 % des sondés envisage de quitter leur banque pour une autre pratiquant des frais moins élevés. La raison principale invoquée dans 39 % des cas est celle d’une expérience déficiente. Ainsi, des services qui ne seraient pas à la hauteur des attentes de la clientèle seraient vite pénalisants pour un établissement bancaire. Enfin la perte de confiance dans leur banque peut inciter 34 % des Français à changer d’établissement.

Pour rappel, depuis février 2017 il est plus facile de changer de banque grâce au nouveau mandat de mobilité bancaire. Cette disposition n’est pourtant pas connue du grand public. Pour  la moitié des personnes interrogées, elle est censée faciliter le changement de banque. Parmi les 25-34 ans, ils sont 67 % à estimer la même chose.


Dernières actualités Banque
Comment les banques veulent séduire les jeunes clients Comment les banques veulent séduire les jeunes clients 17/05/2018 - La génération Y est la cible des banques et des acteurs de la Fintech. Les établissements innovent en permanence pour...
Frais bancaires : baisse observée en Outre-mer Frais bancaires : baisse observée en Outre-mer 14/05/2018 - La moyenne du montant des services de banque recule dans les départements ultra-marins. Mais les frais bancaires restent...
Paiement sans contact, comment le désactiver ? Paiement sans contact, comment le désactiver ? 06/05/2018 - Les cartes bancaires avec paiement sans contact sont pratiques. Mais tout le monde n’est pas adepte de cette option. Est-il...
Plan épargne logement : la dynamique de collecte s’essouffle Plan épargne logement : la dynamique de collecte s’essouffle 04/05/2018 - Avec seulement 83 millions d’euros de flux positifs sur le mois de février 2018, le plan épargne logement a réalisé...
Banque en ligne : quel sera le prochain modèle économique ? Banque en ligne : quel sera le prochain modèle économique ? 01/05/2018 - Les banques sur internet n’ont pas encore trouvé leur équilibre. La gratuité des services pourrait être remise en cause....