Changer de banque pour une banque en ligne

Changer de banque pour une banque en ligne

Changer d’établissement pour une banque digitale peut permettre de réduire les frais de tenue de compte. Mais toutes les opérations ne sont pas encore possibles.

Ouvrir un compte en ligne, une idée qui permet d’économiser

A l’heure où les frais bancaires ont encore augmenté entre 2017 et 2018, de nombreux usagers se posent la question afin de trouver le moyen de payer moins cher. Les différents services proposés par les banques peuvent vite s’élever à une centaine d’euros annuel ou plus selon les habitudes du client (découvert, paiement à l’étranger, etc.).

Dans l’optique de réduire ces coûts, les consommateurs n’hésitent plus à regarder du côté des offres et en particulier sur celles issues du numérique. En effet, de prime abord, les offres des banques en ligne sont particulièrement alléchantes. Avec des frais quasi-nuls voire gratuits, les établissements connectés ont considérablement bousculé le marché bancaire.

Avec des offres particulièrement intéressantes, les banques en ligne et les néo-banques font bonne figure auprès des consommateurs. Mais qui peut changer de banque pour une banque en ligne ? En pratique, n’importe quel français majeur peut ouvrir un compte en ligne. Toutefois, pour certaines d’entre elles, il est nécessaire d’être titulaire d’un compte auprès d’un autre établissement afin d’effectuer le premier virement.

Des services en ligne qui séduisent de plus en plus

A l’usage, un compte courant dans une banque en ligne peut très bien servir de compte secondaire. La carte bancaire servira alors à régler des transactions en ligne. En cas de vol de données, le client pourra limiter l’étendue du dommage, notamment si ses revenus ne sont pas domiciliés sur ce compte. Toutefois, domicilier son salaire sur un compte en ligne est tout à fait possible pour les personnes qui utilisent les services bancaires basiques. Un étudiant ou un jeune actif aura accès à l’ensemble des services nécessaires à sa situation.

Mais à l’heure de parler d’épargne ou de prêt immobilier, la banque 2.0 n’est peut-être pas la plus adaptée. En effet, pour des opérations complexes, avoir l’occasion de s’entretenir avec un conseiller financier est un plus non négligeable et cela même s’il est désormais possible de trouver un financement immobilier depuis un établissement en ligne. Ces derniers sont même en mesure de proposer des taux d’intérêt plus bas par rapport aux banques classiques.


Dernières actualités Banque
Les Français attendent une baisse des frais bancaires Les Français attendent une baisse des frais bancaires 16/09/2018 - Les usagers bancaires estiment que le coût des services bancaires pourrait être moins important. Dans le même temps, ils...
Banque en ligne : 47 % des usagers prêts à franchir le pas Banque en ligne : 47 % des usagers prêts à franchir le pas 10/09/2018 - Les banques sur internet intéressent de plus en plus les usagers en France. Moins chères, plus disponibles, ont-elles enfin...
Un plafonnement des frais bancaires pour la clientèle fragile Un plafonnement des frais bancaires pour la clientèle fragile 04/09/2018 - L’ensemble des dirigeants des plus grandes banques françaises ont convenu à un engagement pour plafonner les frais bancaires....
Carte de crédit ou carte de débit ? Carte de crédit ou carte de débit ? 27/08/2018 - Toutes les cartes bancaires ne se valent pas. Entre carte de crédit, de débit différé ou immédiat, les services proposés...
Faut-il avoir peur des néo-banques ? Faut-il avoir peur des néo-banques ? 25/08/2018 - Les banques de dernière génération font des émules en France. Mais ont-elles droit aux mêmes garanties que les banques...