Carte bancaire : les paiements à l’aide de l’empreinte digitale débarquent prochainement

Carte bancaire : les paiements à l’aide de l’empreinte digitale débarquent prochainement

La validation des paiements sans contact par carte bancaire via l’empreinte des utilisateurs va entrer bientôt en test. Ces premières phases d’expérimentation seront réalisées d’ici la fin de l’année 2018. Dans l’immédiat, elles ne concerneront que quelques banques Françaises. Mais en cas de succès de la technologie, celle-ci risque fort de se démocratiser. La sécurité étant une préoccupation prioritaire, les Français devraient répondre présents.

La sécurité, un enjeu majeur pour les établissements bancaires

Dans l’ère des opérations frauduleuses qui ne cessent de croître d’année en année, la sécurité des moyens de paiement est un facteur essentiel. C’est le cas pour les établissements bancaires qui doivent développer des nouveaux dispositifs pour protéger leurs clients, mais aussi pour les usagers qui sont de plus en plus méfiants vis-à-vis de leur environnement. Il faut dire que les personnes peu scrupuleuses utilisent diverses techniques pour parvenir à effectuer des paiements bancaires frauduleux.

Pour cela, les banques doivent innover très régulièrement pour accroître la sécurité. Et depuis la diffusion du paiement sans contact, technologie très appréciée par les Français, de nouvelles inquiétudes sont apparues. Et elles sont légitimes puisqu’en cas de larcin, le voleur est en mesure d’utiliser la fonctionnalité. Si le plafond demeure à 30€ par transaction (uniquement pour les cartes bancaires émises à partir du 1er octobre 2017, le plafond est de 20€ pour celles dont la fabrication remonte avant cette date), il n’en reste pas moins qu’une partie des utilisateurs émettent des craintes.

L’empreinte digitale, une solution attrayante pour le sans contact

Maintenant, déjà évoqué il y a quelques mois, certaines banques ont pour projet de lancer des cartes bancaires dotées d’un emplacement réservé à la biométrie. Une initiative soutenue par le Groupement des Carte Bancaires. Cela signifie qu’un utilisateur souhaitant réaliser un paiement sans contact devra apposer son empreinte pour valider l’opération. Le lecteur de l’empreinte sera positionné sur la partie base à droite de la carte et ressemblera à un petit carré noir. Les terminaux de paiement qui acceptent déjà le sans contact seront compatibles avec cette technologie.

L’utilisateur peut enregistrer jusqu’à deux empreintes différentes. Une mesure de précaution en cas de blessure par exemple. Concernant l’enregistrement des empreintes, la procédure s’effectue par deux méthodes différentes. Soit en se rendant prochainement dans les banques qui proposent la fonctionnalité, via des bornes mises à disposition, soit directement depuis un smartphone équipé d’un capteur biométrique.


Dernières actualités Banque
Frais bancaire : un gel des tarifs respecté et accompagné de diminutions Frais bancaire : un gel des tarifs respecté et accompagné de diminutions 22/02/2019 - Les banques tiennent leurs engagements en gelant leur tarification tout en réduisant le coût de certains services. Mais...
Les banques vont subir un « stress test » apocalyptique imaginé par la BCE Les banques vont subir un « stress test » apocalyptique imaginé par la BCE 16/02/2019 - Énième test après celui de novembre dernier pour les professionnels de la banque. Mais cette fois-ci, la Banque centrale...
Virements instantanés : la grande nouveauté bancaire de 2019 est en place Virements instantanés : la grande nouveauté bancaire de 2019 est en place 15/02/2019 - Lancés officiellement en ce début 2019, les virements bancaires instantanés sont une réalité chez plusieurs profess
Les Français sont-ils prêts à passer à la banque en ligne ? Les Français sont-ils prêts à passer à la banque en ligne ? 12/02/2019 - Selon un récent sondage,  l’usage exclusif d’une banque en ligne n’est pas encore totalement démocratisé. Les banques...
Comment les Français ont-ils placé leur épargne en 2018 ? Comment les Français ont-ils placé leur épargne en 2018 ? 08/02/2019 - Les épargnants ont piloté pas loin de 90 milliards d’euros d’argent frais pour les placer sur diverses solutions d...