Confortée par le dynamisme des créations d’emploi et par le niveau très bas du taux de chômage, la Banque centrale Américaine va certainement poursuivre le resserrement de sa politique monétaire en relevant à nouveau ses taux directeurs.