A quelques semaines de l’élection présidentielle, la période est particulièrement opportune pour souscrire un crédit ou faire racheter ses prêts en cours. Les établissements bancaires sont en pleine phase de conquête et de reconquête.