Banque en ligne : 44 % des clients osent la domiciliation des revenus

Banque en ligne : 44 % des clients osent la domiciliation des revenus

Les Français font de plus en plus confiance à leur banque sur internet. La preuve, ils sont 44 % à percevoir leurs revenus directement en ligne.

Les banques sur internet plaisent aux Français

Les banques en ligne ont clairement changé la donne sur le marché bancaire. Si auparavant, en l’absence d’internet, les usagers devenaient client de la banque la plus proche de chez eux, ou bien la plus accessible, l’arrivée du numérique a modifié les habitudes.

Cela a commencé avec la démocratisation des espaces en ligne. Ces services permettent de réaliser des opérations qui nécessitent d’habitude de se rendre en agence. Par exemple, des virements bancaires ou bien la consultation du solde d’un compte. Faciles d’usage et accessibles 24 / 24 h, les services numériques ont rapidement été adoptés par les usagers connectés. Mais ce phénomène a vraiment accéléré avec l’arrivée des smartphones et surtout des applications bancaires. Désormais, les Français ont entre leurs mains tous les services d’une banque. Le développement des banques en ligne puis des néo-banques a terminé de complètement digitaliser le secteur bancaire.

Pourtant, si ces nouvelles agences sur internet ont su attirer l’attention et la curiosité des Français, elles n’ont pas encore su atteindre l’équilibre. De plus, si les clients ont su profiter des offres de bienvenue et des cartes bancaires premium gratuites, le pas de la domiciliation bancaire n’a pas été franchi.

La domiciliation des revenus auprès des banques en ligne en bonne voie

Mais cela est en train de changer puisque désormais, des banques en ligne commencent à faire office de banque principale. Cela signifie que les revenus du client arrivent directement sur son compte en ligne sans passer par un établissement classique. Ainsi, 44 % des clients font confiance à leur banque en ligne et ont passé le cap de la domiciliation bancaire. L’Observatoire des banques en ligne a obtenu ce résultat en sondant plus de 2000 usagers. Les domiciliations auprès des banques 2.0 ont réellement débuté depuis les deux dernières années, au rythme de 2 % par an.

Parmi la multitude d’offres, ce sont les banques en ligne de première génération qui tirent leur épingle du jeu. La multitude des services qu’elles proposent leur donne l’apparence de véritables alternatives aux banques classiques. Ce qui n’est pas encore le cas pour les néo-banques qui s’orientent plutôt vers les Millenials et les voyageurs.

Avec le numérique tout va très vite, il est probable que la révolution numérique bancaire s’accélère et que de plus en plus de Français osent dématérialiser totalement leur rapport à la banque ; du moins pour les opérations les plus basiques.


Dernières actualités Banque
Vers une cryptomonnaie française ? Vers une cryptomonnaie française ? 05/12/2019 - La Banque de France va lancer une expérimentation de cryptomonnaie en 2020. Elle sera réservée aux établissements ba
Souscrire un petit crédit instantané en moins de 24h Souscrire un petit crédit instantané en moins de 24h 26/11/2019 - Une banque en ligne propose un crédit instantané au taux nominal de 0% qui débute à un petit montant de 200 € et jusqu’à...
Les néo-banques et les e-commerçants à l’assaut de l’immobilier Les néo-banques et les e-commerçants à l’assaut de l’immobilier 19/11/2019 - Du crédit à l’habitat et des biens immobiliers en ligne, voici ce que propose une néo-banque et un marchand sur internet....
Crédit immobilier, vers des frais de dossier en hausse en 2020 Crédit immobilier, vers des frais de dossier en hausse en 2020 12/11/2019 - Certains établissements bancaires vont relever en 2020 le plancher mais aussi le plafond des frais de dossier pour les crédits...
Les banques européennes planchent sur un nouveau mode de paiement Les banques européennes planchent sur un nouveau mode de paiement 06/11/2019 - Plus simple et plus rapide, une vingtaine de banques de la zone Euro pensent à un nouveau moyen de paiement qui regrouperait...