Baisse des taux, une tendance suivie en 2019 ?

Baisse des taux, une tendance suivie en 2019 ?

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers s’offrent le luxe de reculer à l’approche du printemps. Cela est de bon augure pour les investisseurs.

Une baisse inattendue qui profite aux emprunteurs

Alors que les spécialistes de l’immobilier s’attendaient à un rebond du niveau des taux d’intérêt, ces derniers leur font un contrepied et prennent la tangente inverse. En effet, au plus bas depuis la fin de l’année 2016, les taux d’emprunt des financements immobiliers sont entrain de, doucement, reculer une fois de plus. Car la hausse des taux attendue depuis 2 ans n’aura pas lieu puisque les professionnels du secteur constatent même l’effet inverse. En affichant une baisse, les financements immobiliers devraient continuer d’attirer les Français à investir dans la pierre.

Cela signifie-t-il qu’il est temps d’emprunter pour devenir propriétaire ? La réponse est bel et bien : affirmatif. Oui car emprunter à un taux bas c’est réduire le coût total du financement. En effet, en souscrivant un crédit avec un taux réduit, un ménage peut soit réduire sa durée d’emprunt, soit viser une durée plus longue pour limiter le montant de la mensualité. Avec des taux bas, emprunter coûte moins cher. Néanmoins, depuis plusieurs années maintenant, les prix du marché suivent une tendance inverse.

Acheter en 2019, une bonne idée

Une nouvelle baisse des taux pourrait aider à contrebalancer les prix du mètre carré en hausse. Mais il faut garder raison, car avec un recul 0,05 à 0,15 %, cela reste minime. Néanmoins, appliqués dans la durée, ces taux peuvent permettre d’économiser de précieuses sommes. A l’inverse, un taux bas peut permettre d’envisager d’acheter une pièce supplémentaire ou des mètres carrés d’espace vert en plus. Plus que jamais, il est grand temps de concrétiser un projet d’acquisition. Cela ne passe pas nécessairement par la case construction mais s’applique également au marché de l’immobilier ancien.

La période de taux d’intérêt attractifs devrait s’inscrire dans la durée, en tout cas au moins jusqu’à la fin de l’année. Du moins, c’est le signal envoyé par la Banque Centrale Européenne. Les banques de détail, c’est-à-dire les banques des particuliers, se financent auprès de la BCE. L’institution de Francfort a annoncé la semaine dernière qu’elle ne comptait pas relevé les taux d’intérêt d’ici la fin de l’année. Les banques empruntant à des taux bas, il faut s’attendre à ce que cela continue de se répercuter sur les particuliers. En 2019, les taux bas des crédits immobiliers devraient donc continuer de faire l’actualité économique et financière.


Dernières actualités Taux
Taux bas, faut-il précipiter son achat immobilier ? Taux bas, faut-il précipiter son achat immobilier ? 23/04/2019 - Les taux d’intérêt sont à des niveaux planchers proches des records. S’il...
Financement immobilier, les Français en bonne place Financement immobilier, les Français en bonne place 11/04/2019 - Au sein de l’Union européenne, les conditions d’octroi des banques se sont ...
Taux bas, une bonne nouvelle pour tout le monde ? Taux bas, une bonne nouvelle pour tout le monde ? 26/03/2019 - Les taux bas des crédits en vigueur ont pour conséquence de réduire les taux d’usure...
Baisse des taux, une tendance suivie en 2019 ? Baisse des taux, une tendance suivie en 2019 ? 17/03/2019 - Les taux d’intérêt des crédits immobiliers s’offrent le luxe de reculer à...
Le taux de croissance des crédits aux particuliers en juillet 2018 Le taux de croissance des crédits aux particuliers en juillet 2018 17/09/2018 - En France, un crédit sur deux bénéficie aux particuliers. Ces financements servent...