Une autre néo-banque disponible en France

Une autre néo-banque disponible en France

Un nouvel acteur vient d’arriver dans l’Hexagone  sur le marché des néo-banques. La digitalisation du secteur se poursuit donc à un rythme soutenu.

La banque en ligne déjà dépassée ?

Le secteur de la banque en ligne n’en est encore qu’à ses balbutiements pourtant il est en train de devenir la norme sur le marché bancaire. Avec plus de 4 millions de clients, la banque sur internet est en passe de réussir son pari.

La banque 2.0 dans son style actuel n’a pas encore atteint la majorité qu’elle est déjà en train de muter sur d’autres supports. La génération connectée et l’omniprésence du smartphone dans le quotidien impactent particulièrement le secteur bancaire et le marché des services en général. Les banques se doivent de se mettre à la page surtout sur la partie mobile. Une nouvelle génération de banque connectée a donc vu le jour au fil des dernières années : la néo-banque. Ce genre d’établissement innove en poussant au maximum vers la dématérialisation. Pour les usagers, il s’agit d’avoir tous les services disponibles à portée de main ou plutôt de téléphone.

Les néo-banques vont donc plus loin en concentrant leurs accès sur les smartphones là où les banques en ligne, comme leur nom l’indique, se sont cantonnées à être accessibles depuis un ordinateur connecté à internet. Mais récemment, toutes ont plus ou moins rattrapé leur retard en développant des applications mobiles.

La gratuité suffira-t-elle au succès des néobanques ?

Cela ne signifie pas pour autant que le fossé entre néobanque et banque 2.0 s’est comblé. Car, des différences significatives subsistent entre les 2 catégories. Les premières se concentrent sur l’essentiel tandis que les secondes s’apparenteront plutôt à des agences bancaires dématérialisées. L’essentiel des néo-banques revient à un service de paiement classique via une carte bancaire mais surtout à des paiements par téléphone. Sans oublier des solutions faciles pour des transferts d’argent. La praticité et la rapidité sont donc au cœur de ce nouveau marché qui attire les Millenials.

Alors qu’une banque française annonce se positionner sur le marché d’ici l’année prochaine, la nouveauté prévient également depuis l’étranger, en l’occurrence des Pays-Bas Lancée hier, le nouvel acteur annonce une ouverture de compte en moins de cinq minutes. Surfant sur ce marché, la banque promet « de faire le bonheur de ses clients ». A noter que la gratuité des services permet uniquement de régler des transactions à l’aide du système de paiement de la marque à la pomme.

Pour profiter d’une carte bancaire, il sera pourtant nécessaire de débourser quelques euros mensuels mais en contrepartie cette carte permet d’effectuer des retraits gratuits sur toute la planète. L’actionnaire unique de cette nouvelle marque prend-il un risque ? Seuls les usagers de banque ont la réponse. Enfin, il est bon de rappeler que la banque digitale séduit les Français, elle reste avant tout utilisée comme un compte secondaire.


Dernières actualités Banque
Banque en ligne : 44 % des clients osent la domiciliation des revenus Banque en ligne : 44 % des clients osent la domiciliation des revenus 11/10/2019 - Les Français font de plus en plus confiance à leur banque sur internet. La preuve, ils sont 44 % à percevoir leurs revenus...
Frais bancaires, vers une légère hausse en 2020 ? Frais bancaires, vers une légère hausse en 2020 ? 08/10/2019 - Les frais de tenue de compte en banque ne devraient pas augmenter en 2020, à l’instar de l’année écoulée. Mais certaines...
Banque en ligne : attention aux faux sites internet Banque en ligne : attention aux faux sites internet 25/09/2019 - Le succès des banques en ligne encourage les hackers à mettre en place des stratagèmes pour tromper les internautes. Voici...
Banque privée : des dépôts de particuliers seront taxés Banque privée : des dépôts de particuliers seront taxés 18/09/2019 - A partir du 1er octobre, un établissement bancaire privé va taxer les dépôts de ses clients supérieurs à un million...
Les espèces ont toujours cours en 2019 Les espèces ont toujours cours en 2019 16/09/2019 - Les pièces et les billets ne sont pas prêts de disparaître, même si le portefeuille a de plus en plus tendance à se...