Assurance emprunteur : ce qu’il faut savoir avant de signer

Assurance emprunteur : ce qu’il faut savoir avant de signer

Dans le cadre d’un crédit immobilier (rachat de prêt ou acquisition), l’emprunteur ou le futur emprunteur doit impérativement prendre un contrat d’assurance-crédit pour couvrir son emprunt contre une perte totale et irréversible ou encore un décès. Cependant, il est recommandé de connaître certains éléments de contrat avant de le signer.

Quelles sont les garanties nécessaires et indispensables à l’obtention du prêt ?

A savoir qu’une offre de prêt immobilier est systématiquement accompagnée d’un contrat d’assurance emprunteur (contrat de groupe proposé par le prêteur) contenant des garanties nécessaires et indispensables à l’obtention du prêt.

Les principales garanties exigées par l’établissement prêteur sont entre autres : la garantie décès et la garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Toutefois, certaines offres de prêt exigent également la garantie incapacité temporaire de travail (ITT) surtout si le financement concerne l’acquisition d’une résidence principale.

D’autres garanties optionnelles, plus ou moins exigées par les banques, peuvent aussi être souscrites. Il s’agit de la garantie invalidité permanente totale (IPT), invalidité permanente partielle (IPP), perte d’emploi (PE). A savoir qu’il existe aussi des options ou des exclusions que le candidat au crédit peut racheter comme la pratique d’activité dangereuse, certaines pathologies, certains métiers…

Il faut connaître les conditions de prises en charges

Connaître les différentes garanties que composent son contrat d’assurance emprunteur est une bonne chose, mais savoir exactement les conditions dans lesquelles le remboursement du crédit est pris en charge en est une autre. Cette dernière est vivement recommandée.

A savoir que le remboursement d’un emprunt est pris en charge à partir du moment où le risque s’est réalisé à conditions que ce risque ne figure pas dans la liste d’exclusion. A noter que chaque garantie à ses propres risques et sa liste d’exclusion particulière sans oublier ses franchises. Par exemple : pour la garantie (ITT), la compagnie d’assurance assure le remboursement qu’au-delà d’une franchise de 3 mois.

Comme pour la garantie (ITT), la garantie (PE) nécessite aussi une franchise de 90 jours. Cependant, avec cette option, l’assurance rembourse le crédit sur une durée maximale de 24 mois. Par ailleurs, quand l’emprunteur n’est plus en capacité d’honorer le remboursement de ses encours (en cas d’invalidité ou de décès), l’établissement bancaire rembourse la totalité du capital restant dû sans franchise.

Assurance complémentaire « décès » : est-ce nécessaire ?

Selon certaines statistiques, de plus en plus d’emprunteurs optent pour une assurance complémentaire, en particulier la garantie décès, en plus de l’assurance-crédit classique. Cependant, est-ce nécessaire ? Cela est-il recommandé ?

A savoir qu’il est recommandé de souscrire une assurance complémentaire « décès » en plus d’un contrat de couverture classique, surtout si les quotités ne sont pas à 100 % pour les emprunteurs.

En fait, il faut savoir que ces deux couvertures sont bien distinguées. En cas de décès de l’emprunteur avant la fin du contrat de prêt, l’assurance emprunteur classique rembourse le capital restant dû, mais c’est souvent insuffisant, surtout si la quotité la moins importante concernait le co-emprunteur décédé ou encore si c’est ce dernier qui rapportait la part de revenus la plus importante dans le couple.

L’assurance complémentaire décès apporte, quant à elle, un capital complémentaire à la famille pour pallier le manque à gagner afin de permettre à l’autre co-emprunteur de conserver un niveau de vie correct et d’assurer le remboursement du capital restant dû.


Dernières actualités Consommation
Ce qui va changer ce 1er juillet Ce qui va changer ce 1er juillet 28/06/2019 - Lundi, les tarifs réglementés du gaz vont baisser. Pour le secteur bancaire, les...
Soldes d’été, les Français prévoient un budget de 200 euros Soldes d’été, les Français prévoient un budget de 200 euros 26/06/2019 - C’est parti pour les soldes 2019. Avec 200 euros de budget, les consommateurs se...
Financer un équipement contre la chaleur dans un logement Financer un équipement contre la chaleur dans un logement 25/06/2019 - Installation d’une climatisation, amélioration de l’isolation, les travaux pour...
Achat en ligne et fraude, la banque doit apporter la charge de la preuve Achat en ligne et fraude, la banque doit apporter la charge de la preuve 19/06/2019 - En cas de fraude lors d’un paiement en ligne, la banque doit démontrer que l’usager...
2200 euros de budget vacances en 2019 2200 euros de budget vacances en 2019 06/06/2019 - Le montant moyen du budget consacré aux vacances progresse cette année et se hisse...