Assurance de prêt, la garantie décès plus chère

Assurance de prêt, la garantie décès plus chère

En étendant la taxation spéciale à la garantie décès, les nouveaux emprunteurs ont vu leur cotisation augmenter.

Les assurances de prêt davantage taxée en 2019

Changer d’assurance de prêt, c’est le moment d’en profiter d’autant plus qu’avec la chute des taux d’intérêt, renégocier son crédit immobilier et son assurance emprunteur ouvre la porte à des économies substantielles. En effet, la renégociation ou le rachat de crédit immobilier, donne des perspectives de baisser le taux d’un crédit immobilier ce qui signifie réduire le coût total du financement. A cette occasion, il est recommandé de changer l’assurance emprunteur, surtout si les titulaires du contrat sont jeunes, en bonne santé et qu’ils ne présentent pas de risques d’ennui de santé ou du moins des prédispositions (le diabète par exemple).

Mais changer d’assurance de prêt est-ce toujours une opération intéressante ? En effet, au regard des évolutions légales relatives à l’assurance emprunteur, la question peut se poser. Pour rappel, l’année dernière, la loi de finances 2019 a quelque peu fait peur aux nouveaux emprunteurs. Car désormais la garantie décès compris dans une contrat d’assurance fait également l’objet d’une taxe. Elle était jusqu’alors exonérée de cette taxe spéciale sur les conventions d’assurance. L’extension de la taxe fait donc augmenter le prix des cotisations d’assurance puisque les assureurs l’ont répercutée sur leur clientèle.

Comment limiter le coût de l’assurance emprunteur ?

Cela concerne uniquement les contrats passés depuis le 1er janvier 2019. Tous les nouveaux emprunteurs sont donc concernés par cette mesure puisque la garantie décès fait partie du minimum requis par les banques pour se voir octroyer un prêt immobilier. Pour les jeunes emprunteurs, le ressenti est minime puisque leur prime d’assurance reste contenue. En revanche, pour les profils les plus à risques, tels que les séniors, la note est désormais plus salée.

Malgré tout en quittant une assurance de groupe pour un contrat d’un assureur alternatif, il est envisageable de réduire le montant de cette couverture. En effet, contrairement aux assurances groupées qui répartissent le risque entre les clients, les autres assurances sont personnalisées pour chaque client donc potentiellement moins chères. Cette possibilité de délégation d’assurance n’est pas connue de tous les emprunteurs même s’ils censés en être informés. Dans les faits, les chiffres traduisent une méconnaissance du marché, puisque 85 % des emprunteurs restent liés avec l’assurance de leur banque.

Pourtant, un arsenal législatif permet de se délier d’une assurance de groupe. Par exemple, depuis 2018 et l’entrée en vigueur de l’amendement Bourquin, tous les emprunteurs sont en mesure de changer d’assurance chaque année. La balle est donc dans le camp des emprunteurs.


Dernières actualités Assurance
Assurer son prêt coûte-t-il plus cher qu’auparavant ? Assurer son prêt coûte-t-il plus cher qu’auparavant ? 14/10/2019 - Si les prêts immobiliers sont moins chers depuis la baisse des taux, le coût de...
Assurance de prêt, la garantie décès plus chère Assurance de prêt, la garantie décès plus chère 23/09/2019 - En étendant la taxation spéciale à la garantie décès, les nouveaux emprunteurs...
Assurance de prêt, c’est le moment d’en changer Assurance de prêt, c’est le moment d’en changer 17/09/2019 - Le contrat d’assurance de prêt représente un coût important dans un financement...
Taux très bas, pourquoi il ne faut pas négliger l’assurance de prêt Taux très bas, pourquoi il ne faut pas négliger l’assurance de prêt 12/07/2019 - Obtenir un taux bas est un objectif pour beaucoup d’emprunteurs, notamment durant...
Les taux bas n’empêchent pas de s’intéresser à l’assurance-vie Les taux bas n’empêchent pas de s’intéresser à l’assurance-vie	24/06/2019 - Le placement préféré des épargnants français reste attractif en vue de la r...