Assurance auto et habitation : les primes vont augmenter en 2018

Assurance auto et habitation : les primes vont augmenter en 2018

Même si, cette année, les compagnies d’assurance ne se précipitent pas pour communiquer leurs tarifs de 2018, les observateurs estiment que la plupart des assurés ne devraient pas échapper à de nouvelles hausse des primes d’assurance en 2018.

Tarifs de l’assurance auto et habitation : la tendance est à la hausse

Selon les observateurs, la hausse des tarifs de l’assurance auto et habitation devrait concerner la quasi-totalité des assurés en 2018. Les revalorisations seraient de 2,7 % en moyenne pour l’assurance auto et de 3 % en moyenne pour l’assurance habitation.

Cependant, il faut savoir que dernière ces moyennes, les augmentations ne concerneront pas tous les assurés de la même façon. Sur ces marchés très concurrentiels, la stratégie est à la segmentation tarifaire de plus en plus fine. En fait, sur certains segments, les hausses seront très limitées, voire nulles. En revanche, les tarifs pourraient considérablement progresser pour autres segments.

Par ailleurs, même si les modèles de tarification des compagnies d’assurance sont de plus en plus sophistiqués, puisqu’ils tiennent en compte plusieurs paramètres tels que la fidélité de l’assuré, ses équipements ou encore de son potentiel, il faut reconnaître que la tendance est globalement à la hausse selon les dernières estimations.

Pour certains cabinets renommés, la tendance haussière est inévitable. En fait, leurs statistiques montrent que les bénéfices des assureurs ne sont pas suffisants pour compenser un alourdissement tendanciel de la charge des sinistres.

Hausse des tarifs de l’assurance : les principales causes

La principale cause de la hausse des prix de l’assurance auto et habitation est l’alourdissement des charges. Il devient de plus en plus difficile pour les compagnies d’assurance de ne pas répercuter cette hausse « tendancielle » des charges sur les primes d’assurance.

Pour l’assurance auto, les assureurs ont fait face à une augmentation continue de l’indemnisation des personnes blessées dans les accidents de la route ces derniers mois. A cela, il faut ajouter une tendance inflationniste du coût des réparations, du fait que les voitures sont de plus en plus sophistiquées et que les pièces détachées coûtent de plus en plus chères. Certaines études montrent que le coût moyen des pièces détachées a progressé de 8 % en seulement 2 ans.

Pour l’assurance habitation, la tendance est aussi identique. Les compagnies d’assurance font face à une augmentation continue des sinistres, notamment à cause des catastrophes naturelles. Les événements climatiques imprévisibles pèsent de plus en plus dans la balance. 2017 sera une année relativement coûteuse pour l’assurance habitation. Dans ce contexte, il est très difficile pour les assureurs de ne pas appliquer une augmentation des tarifs.


Dernières actualités Assurance
Le Conseil constitutionnel examine la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur Le Conseil constitutionnel examine la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur 11/12/2017 - Les Sages du conseil constitutionnel ont écouté les débats entres les partisans...
L’année 2017 ne sourit pas non plus à l’assurance-vie L’année 2017 ne sourit pas non plus à l’assurance-vie 10/12/2017 - La moyenne des taux de rendements des contrats en assurance-vie pourrait s’établir...
Profiter de la résiliation annuelle pour changer la quotité d’assurance de prêt Profiter de la résiliation annuelle pour changer la quotité d’assurance de prêt 02/12/2017 - La résiliation annuelle de l’assurance emprunteur va permettre de changer son...
Assurance auto et habitation : les primes vont augmenter en 2018 Assurance auto et habitation : les primes vont augmenter en 2018 25/11/2017 - Même si, cette année, les compagnies d’assurance ne se précipitent pas pour...
La majorité des emprunteurs comptent changer leur assurance-crédit La majorité des emprunteurs comptent changer leur assurance-crédit 21/11/2017 - Selon certains professionnels, plus de la moitié des tenants de crédits immobiliers...