Amazon en passe de proposer des services bancaires ?

Amazon en passe de proposer des services bancaires ?

Le site d’e-commerce cherche des partenariats avec des banques américaines. Le géant cherche à faciliter et réduire le coût des transactions pour sa clientèle.

Des partenariats avec des banques aux USA

Depuis quelques années maintenant, le secteur bancaire connait une mutation continue. Les acteurs changent, évoluent et voient arriver une nouvelle concurrence. Ce phénomène s’est accéléré avec le développement numérique qui a contribué à l’émergence des banques en ligne.

Pour autant, la situation n’est pas figée et va encore évoluer puisque de nouveaux acteurs extérieurs au secteur bancaire sont en train de développer leurs offres. En France, à l’automne 2017, cela a pu se vérifier avec le lancement d’une banque digitale par un opérateur téléphonique.

A l’avenir, ce sont les GAFA qui pourraient lancer leurs propres services financiers. Les GAFA représentent Google, Amazon, Facebook et Apple, soit les 4 géants du web. Le réseau social Facebook s’est déjà penché sur la question avec la mise en place d’un transfert d’argent via son outil Messenger.

Le marché américain concerné

Cette semaine, le leader de la vente en ligne Amazon a annoncé être entré en discussion avec plusieurs banques aux Etats-Unis. Son intention est d’offrir un compte courant à ses clients.

Selon les spécialistes du secteur, Amazon a en tête de proposer un service de paiement moins onéreux pour sa clientèle. Au regard de la réglementation qui s’est renforcée, le site d’e-commerce ne pourra devenir une banque à proprement parler. En nouant des partenariats avec des établissements bancaires, la plateforme de Jeff Bezos espère réduire les commissions prélevées  lorsqu’une transaction est réglée à l’aide d’une carte de crédit.

Aux Etats-Unis, les consommateurs visés sont ceux issus de la génération des Millenials. Plus enclins à utiliser les outils numériques, ils ne sont pas toujours bancarisés et ont trouvé de nouveaux outils pour régler leurs achats en ligne. Pour l’instant, l’Europe n’est pas concernée par cette annonce. Néanmoins, il ne fait nul doute que les banques déjà établies vont scruter de près les évolutions d’Amazon sur le marché américain.


Dernières actualités Banque
Les habitudes d’épargne des Français Les habitudes d’épargne des Français 17/11/2018 - En France, la tendance à épargner reste importante, en raison d’incertitudes sur l’avenir.
Solutions de paiement : l’embarras du choix Solutions de paiement : l’embarras du choix 13/11/2018 - Pour régler leurs achats,  les consommateurs ont accès à un large éventail de services de paiement notamment grâce...
Vers de nouveaux moyens de sécurité pour les paiements en ligne Vers de nouveaux moyens de sécurité pour les paiements en ligne 09/11/2018 - La DSP2 demande aux e-commerçants de réviser leurs procédures de paiement en ligne. La commission attend plus de sécurité...
Infographie : les points essentiels de la directive européenne sur les services de paiement... Infographie : les points essentiels de la directive européenne sur les services de paiement 2 (DSP2) 08/11/2018 - La Commission Européenne s’est penchée une énième fois sur les services de paiement après un premier exercice en novembre...
Le crowdfunding immobilier a-t-il besoin d’être réglementé ? Le crowdfunding immobilier a-t-il besoin d’être réglementé ? 07/11/2018 - Face à un taux de défaut en progression,  une association de consommateurs réclament un véritable cadre juridique pour...