L’ACPR garde un œil sur les banques en ligne

L’ACPR garde un œil sur les banques en ligne

Le gendarme bancaire met en évidence le manque de rendement des néobanques et des banques sur internet.

Les institutions restent vigilantes

La banque en ligne n’a décidément pas fini de faire parler d’elle. Si la nouveauté a su séduire des millions de clients dans l’Hexagone, les autorités veillent au grain. Car en matière de banques, toutes les actions sont soumises à un contrôle rigoureux. Les offres de crédit immobilier en ont récemment fait les frais. En effet, le HCSF (Haut comité de stabilité financière) garant de l’équilibre du système financier en France a rappelé aux banques que la concurrence menée entre les établissements ne devait pas faire baisser leur vigilance vis-à-vis des conditions d’octroi des prêts immobiliers.

Cette indication consiste à prévenir les établissements de crédits de ne pas trop ouvrir les vannes du financement à l’habitat. Les banques sont ainsi invitées à limiter leurs risques. Le comité, placé sous l’autorité du ministère des Finances, tient à éviter une situation qui pourrait déstabiliser l’économie tricolore.

La rentabilité mise en cause

Dans un autre registre l’ACPR, le gendarme de la banque, s’est penché sur les activités des banques en ligne. L’autorité s’est intéressée en particulier à la rentabilité des nouveaux établissements bancaires. Car, pour l’instant aucune banque 2.0 n’a su trouver l’équilibre financier. En même temps, ce constat n’est guère surprenant puisque les banques en ligne ont beaucoup investi dans le marketing et des campagnes de communication multi-supports.

Le recrutement de nouveaux clients a bien fonctionné mais passé l’effet de curiosité, les usagers n’ont pas encore fait de leur compte sur internet leur compte principal. Pour l’instant, les banques en ligne sont d’abord des objets de curiosité notamment grâce à leurs promesses de réduction voire de gratuité des frais bancaires.


Dernières actualités Banque
Banque privée : des dépôts de particuliers seront taxés Banque privée : des dépôts de particuliers seront taxés 18/09/2019 - A partir du 1er octobre, un établissement bancaire privé va taxer les dépôts de ses clients supérieurs à un million...
Les espèces ont toujours cours en 2019 Les espèces ont toujours cours en 2019 16/09/2019 - Les pièces et les billets ne sont pas prêts de disparaître, même si le portefeuille a de plus en plus tendance à se...
DSP 2 : l’application au 14 septembre repoussée DSP 2 : l’application au 14 septembre repoussée 13/09/2019 - L’authentification forte et l’Open Banking inclus dans la DSP2 qui devaient entrer en vigueur le 14 septembre 2019 sont...
Banque en ligne : quand l’ouverture de compte n’est pas si facile Banque en ligne : quand l’ouverture de compte n’est pas si facile 12/09/2019 - Ouvrir un compte auprès d’une banque en ligne peut parfois relever du parcours du combattant surtout pour les personnes...
Frais bancaires, un très léger recul en 2019 Frais bancaires, un très léger recul en 2019 10/09/2019 - Cette année, les banques ont limité les frais bancaires. Avec 1 % de moins, ces frais se hissent à 215 euros en moyen