Si la baisse historique des taux d’intérêt a dopé la notoriété des intermédiaires bancaires, force est de constater que ces professionnels deviennent de plus en plus sollicités par les Français. Pour certaines opérations bancaires, ils sont même devenus quasi-indispensables.

Selon certains spécialistes, le marché actuel de l’assurance emprunteur marqué par une concurrence de plus en plus forte devient particulièrement favorable aux emprunteurs seniors qui peuvent prétendre à des offres inédites d’assurance de prêt immobilier.

Si les encours de prêts aux particuliers accélèrent à nouveau en mars, les chiffres de la Banque de France montrent que la part des rachats de crédit au sein des financements nouveaux est en baisse.

Avant de procéder à un rachat de leurs crédits immobilier et consommation, les emprunteurs se demandent s’il existe un délai minimal à respecter. Explications.

Si la hausse des taux a certes pris un coup d’arrêt depuis quelques semaines, force est de constater qu’elle a influencé les conditions d’octroi du crédit immobilier dans certaines banques. Qu’en est-il pour le rachat de crédit ?

La production de crédit « conso » a augmenté au cours du mois de mars 2027. Il faut toutefois noter qu’elle est fortement boostée par les prêts auto et en particulier par la LOA.

Si l’élection présidentielle aux USA avait fait rebondie le taux américain à 10 ans, entrainant dans son sillage le rendement des emprunts obligatoires mondiaux, la présidentielle Française a rassuré les marchés.

Après plusieurs mois de hausse quasi-continue, plusieurs établissements bancaires ont revu à la baisse leurs taux d’intérêt des crédits immobiliers, selon les intermédiaires bancaires. Comment expliquer cette soudaine baisse ?

Les consultations médicales ont augmenté au 1er mai. Dans le même, le prix du gaz réglementé est revu à la baisse. Enfin, il est temps de remplir sa déclaration de revenus sur 2016.