Le Parlement a adopté la loi donnant un cadre juridique à l’autoconsommation d’électricité. Les élus cherchent ainsi à faciliter la gestion de la production d’énergie photovoltaïque des particuliers.

A quelques semaines de l’élection présidentielle, la période est particulièrement opportune pour souscrire un crédit ou faire racheter ses prêts en cours. Les établissements bancaires sont en pleine phase de conquête et de reconquête.

Dans le cadre d’un regroupement de crédits (immobiliers, consommation), un avis favorable est un accord de principe. Cependant, que vaut cet avis de faisabilité ?

Pour obtenir un rachat de crédit, la plupart des banques et leurs intermédiaires demandent des justificatifs afin d’analyser la faisabilité du projet. Cependant, est-il possible d’obtenir un regroupement de prêts sans avis d’imposition ?

Selon une récente étude, les femmes seules bénéficient de conditions de financement beaucoup moins attractives que les hommes seuls. Pour les mères célibataires, l’obtention d’un crédit immobilier est souvent très compliquée.

Le rachat de crédits est une opération bancaire qu’il est possible de renouveler à plusieurs reprises. Un premier regroupement de prêt n’exclut pas d’en bénéficier une deuxième fois à l’avenir.

Particulièrement dynamique en 2016, le marché de l’assurance emprunteur va faire l’objet d’une nouvelle législation dans les semaines à venir. Cela va modifier les règles en matière de délégation d’assurance-emprunteur.

Selon les réseaux d’intermédiaires bancaires, le pouvoir d’achat immobilier des taux commence à baisser notamment à cause de la hausse des taux d’intérêt et de la hausse des prix du mètre carré.

Avec la publication de deux décrets d’application, le droit à l’oubli qui permet aux anciens malades de ne plus mentionner leurs anciennes pathologies lors d’une demande d’assurance emprunteur, est entré en vigueur le 14 février 2017.

De l’inquiétante hausse du taux des OAT 10 ans de la France à un potentiel changement de la politique de la BCE en passant par l’entrée en vigueur prochaine de la réforme de l’assurance emprunteur, presque tous les facteurs déterminants montrent que les taux d’intérêt pourraient progresser plus vite que prévu.

Selon les récentes publications de l’Association des sociétés financières (ASF), le prêt à la consommation (personnel, renouvelable, affecté..) a progressé de plus de 6 % en 2016 confirmant ainsi son redressement.

Dans la conjoncture actuelle marquée par une concurrence interbancaire de plus en plus rude, il est de plus en plus facile de négocier l’exonération des pénalités de remboursement anticipé. Cependant, quel est l’intérêt de négocier ces indemnités ?

L’encadrement des loyers, l’une des mesures phares de la loi ALUR, a pour objectif d’empêcher l’augmentation excessive des loyers dans les zones les plus tendues. Cependant, en quoi consiste cette mesure ? Quelles sont les villes concernées ? Comment sont fixés les prix des loyers ? Voici quelques éléments de réponses.

Si l’ouverture d’un compte bancaire dans une banque étrangère (communautaire et non communautaire) est possible et légale sous certaines conditions, qu’en est-il pour l’obtention d’un prêt ou d’un rachat de crédit dans une banque étrangère.

De la baisse quasi-continue des taux d’intérêt à la baisse du taux de détention de crédit en passant par la hausse de la production du prêt ou encore par l’amélioration de la situation financière des emprunteurs, 2016 a été une année paradoxale pour les ménages en matière de financement (immobilier, consommation). Cependant, quelles sont les perspectives pour 2017 ?